Getty Images

Accusé de fraude fiscale, Cristiano Ronaldo souhaite régler ce qu'il doit pour éviter la prison

Pour éviter la prison, Ronaldo souhaite régler ce qu'il doit aux autorités espagnoles

Le 19/03/2018 à 20:53Mis à jour Le 19/03/2018 à 23:22

Cette fois, Cristiano Ronaldo privilégie la défense à l'attaque. Sous le coup d'une enquête pour fraude fiscale présumée, la star du Real Madrid aurait proposé aux autorités espagnoles de régler les sommes dues. Le tout dans le but d'éviter une possible peine de prison. Problème, sa proposition a été refusée selon le très sérieux El Mundo.

Avec ce refus, Cristiano Ronaldo, qui souhaitait que les charges à son encontre soient abandonnées, est donc toujours sous le coup d'une peine de prison. Une donnée qui effraie la star madriène selon El Mundo, au point que son entourage et lui ont décidé de changer de stratégie et d'opter pour une nouvelle ligne de défense, elle qui était jusqu'à présent la suivante : "le système était parfaitement légal et n'aura pas évolué depuis 2004".

Rappelons qu'en décembre 2016, un consortium de médias de l'European Investigative Collaborations (dont Mundo et Mediapart) révélait que plusieurs acteurs du football mondial, dont Cristiano Ronaldo, auraient soustrait des sommes très importantes au fisc. Le tout grâce à des sociétés-écrans et des comptes offshore. C'est ainsi que le Portugais est accusé d'avoir dissimulé 150 millions d'euros dans des paradis fiscaux entre 2009 et 2016. Cette enquête, plus connue sous le nom de "Football Leaks", avait été perçue comme un véritable tremblement de terre.

Et maintenant ?

Plus de deux ans plus tard, cette dernière fait donc encore toujours autant parler. Après avoir essuyé un premier refus des autorités espagnoles, Cristiano Ronaldo souhaiterait toutefois toujours négocier un accord à l'amiable afin d'éviter la prison. "L'attaquant du Real Madrid a promis de payer le montant que le Trésor considère comme approprié en ce qui concerne la taxation de ses droits d'image", écrit ainsi El Mundo.

Selon Football Leaks, l'international portugais avait vendu ses droits marketing pour les années 2015-2020 pour une somme de 74,7 millions d'euros. Le but ? Bénéficier d'un régime fiscal qui allait expiré à la fin de l'année civile 2014.

Cristiano Ronaldo of Real Madrid CF celebrates scoring their third goal during the La Liga match between Real Madrid CF and Girona FC at Estadio Santiago Bernabeu on March 18, 2018 in Madrid, Spain

Cristiano Ronaldo of Real Madrid CF celebrates scoring their third goal during the La Liga match between Real Madrid CF and Girona FC at Estadio Santiago Bernabeu on March 18, 2018 in Madrid, SpainGetty Images

0
0