Vingt-quatre heures après les messages énigmatiques de Mathias Pogba sur les réseaux sociaux, promettant des révélations explosives sur son frère, Paul, les contours du très sérieux contentieux entre les deux frères se dessinent heure après heure. Alors que les avocats du champion du monde ont fait savoir qu'il avait été victime de "menaces et de tentatives d'extorsion en bande organisée" et qu'une enquête a été ouverte, France Info révèle ce dimanche une partie des propos tenus par le joueur de la Juventus aux policiers.
Paul Pogba leur a confié avoir été victime en mars dernier d'un piège tendu par des amis d'enfance et par des hommes armés de fusils d'assaut, dont son frère Mathias, qui lui auraient réclamé 13 millions d'euros et reproché de ne pas les avoir soutenus financièrement depuis qu'il est devenu joueur professionnel. Toujours selon France Info, l'ancien milieu de Manchester United a assuré aux policiers avoir plusieurs fois subi la pression de ces maîtres chanteurs en Angleterre, en France mais aussi au centre d'entraînement de la Juventus, à Turin, où il aurait reconnu parmi eux, son grand frère Mathias, avec lequel il entretient des relations conflictuelles. C'est alors que Pogba et les avocats de la Juve ont décidé de prévenir la police.
Coupe du monde
Le Mexique éliminé, Martino quitte la sélection
IL Y A 6 HEURES

Paul Pogba - Juventus Turin

Crédit: Getty Images

Maraboutage de Mbappé : la menace contre Paul ?

France Info précise également pourquoi Mathias Pogba a promis des révélations concernant Kylian Mbappé dans ses vidéos devenues virales. Les maîtres chanteurs auraient menacé Paul de dévoiler des messages dans lesquels il aurait demandé à un marabout de jeter un sort à l'attaquant du PSG. Mathias Pogba a confirmé à travers cette information que son frère, Paul, dément. Dimanche soir, l'aîné des Pogba a réagi aux première révélations sur l'audition de son frère par la police en rajoutant quelques messages sur Twitter. "Paul, tu voulais vraiment me faire taire quitte à mentir et m'envoyer en prison".
Coupe du monde
Les Diables Rouges, un sursis pour survivre
IL Y A 7 HEURES
Coupe du monde
Szczesny : "J'ai parié 100 euros à Messi que le VAR ne donnerait pas penalty…"
IL Y A 7 HEURES