Getty Images

ASSE - Strasbourg - Saint-Etienne - Les Verts, stratégie claire et mercato d'enfer

Les Verts, stratégie claire et mercato d'enfer

Le 18/08/2018 à 19:52Mis à jour Le 19/08/2018 à 11:20

MERCATO – L'ASSE a, jusqu'ici, signé le mercato le plus séduisant de toute la Ligue 1. Grâce à une stratégie claire : resserrer les ambitions autour d'un onze-type de haut niveau. Une direction qui comporte des risques mais renforce les ambitions stéphanoises.

Celle-ci, nous ne l'avions pas vu venir. Le dernier mercato des Verts apparaissait comme une rustine. Une rustine de luxe certes mais une rustine quand même. "Un mercato d'urgence", nous avouait Dominique Rocheteau, le directeur sportif de l'ASSE début février. Sauf que Saint-Etienne avait une idée derrière la tête : s'appuyer sur janvier pour s'offrir un été radieux. Il fallait être sacrément culotté pour croire que Mathieu Debuchy, après six mois de très haut niveau, et Yann M'Vila, après être redevenu celui qu'il n'aurait jamais dû cesser d'être, allaient prolonger leur aventure dans le Forez. Avant de se renforcer, Saint-Etienne, quatrième meilleure équipe de L1 entre février et mai, s'est d'abord attaché à donner une continuité à son excellente fin de saison dernière.

Pourtant, parmi tous les paris de janvier, seul Paul-Georges Ntep est retourné à Wolfsburg. Mais l'ancien Rennais n'avait absolument rien montré et Geoffroy-Guichard ne le regrettera pas. Saint-Etienne en a aussi profité pour se séparer de ceux qui ont déçu l'an dernier en transferts secs (Pajot, Janko) ou en prêts (Lacroix, Tannane, Jorginho) pour diminuer la masse salariale et faire fondre le groupe professionnel. Subotic, M'Vila, Cabella et Debuchy, eux, sont là et bien là. Pour de nombreuses années encore et le club moribond qui frôlait l'enfer en janvier s'est refait une beauté à coups de paris bien sentis.

Mathieu Debuchy (Saint-Etienne), auteur du but de l'égalisation stéphanoise face à Lyon

Mathieu Debuchy (Saint-Etienne), auteur du but de l'égalisation stéphanoise face à LyonGetty Images

La fin du salary cap

Debuchy s'est imposé comme le meilleur arrière droit du championnat lors de la seconde partie de saison. M'Vila a rayonné sur l'entrejeu et son volume de jeu a donné une toute autre dimension à Ole Selnaes. Rémy Cabella (7 buts, 6 passes décisives) a réveillé un secteur offensif anesthésié par la fin poussive de l'ère Galtier. Neven Subotic a enfin offert un partenaire fiable à l'indémodable Loïc Perrin. Si on s'en tient aux ambitions, aux trajectoires et aux moyens des vingt clubs de Ligue 1, les Verts ont signé, pour le moment, le meilleur mercato de l'élite. Un mercato d'Européen pour une formation privée de Coupe d'Europe.

Wahbi Khazri, brillant à Rennes et à la Coupe du monde russe, a donné sa préférence à Saint-Etienne plutôt qu'au club breton pourtant engagé en Ligue Europa. Pour s'offrir un mercato aussi solide, l'ASSE a dû faire une croix définitive sur son salary cap et sortir les billets. Khazri émarge à près de 200 000 nets/mois tout comme Yann M'Vila, Cabella touchait 2,2 millions d'euros à Marseille et n'a pas baissé ses émoluments dans le Forez. Saint-Etienne a fait un effort louable pour rester compétitif et la stratégie est claire : resserrer l'effectif autour d'un onze très costaud. L'équipe type des Verts a effectivement très fière allure. De Ruffier à Khazri, en passant par Debuchy, Perrin et M'Vila : les Verts ont monté une équipe digne du top 5.

Yann M'Vila (Saint-Etienne)

Yann M'Vila (Saint-Etienne)Getty Images

Les miracles n'existent pas

Mais les miracles n'existent pas en Ligue 1. Ces investissements ont un coût et les Verts n'ont pas un banc de touche à la hauteur de ceux qui débuteront les rencontres. Il ne faudrait pas que des pépins physiques s'invitent chez les cadres. Hormis Kolodziejczak, Dioussé, Monnet-Paquet et Beric, les seconds couteaux stéphanois manquent d'épaisseur et d'expérience. C'est le risque qui guette les Verts. Mais ce mercato a affirmé les ambitions et aiguisé les appétits. Une issue inespérée pour un club à la dérive en janvier dernier. Chapeau les Verts !

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0