Le Ballon d'Or va changer ses critères d'attribution. Fortement critiqué ces dernières années, le trophée individuel le plus prestigieux de la planète football a décidé de se moderniser afin de mieux s'adapter à l'époque et au football d'aujourd'hui. Après les deux révolutions de 1995 et 2007 pour mondialiser le trophée chez les messieurs, l'ouverture aux trophées féminin en 2018, place à celle de 2022.
La principale évolution est donc calendaire. Autrefois collé à l'année civile, et donc à cheval sur deux demi-saison et onze mois, le BO va désormais s'adapter aux saisons de football. A partir de cette saison 2021-2022, un trophée sera décerné au mois de septembre ou octobre et la Coupe du monde 2022, prévue en fin d'année à cause de la chaleur au Qatar, ne sera pas compatibilisée. La date de fin des critères pour ce Ballon d'Or "new look" a été fixée au 31 juillet prochain, date de la fin du Championnat d'Europe 2022 féminin.
Ballon d'Or
Messi voit Benzema comme son successeur : "Il n'y a pas de doute cette année"
30/05/2022 À 16:05
"C'est l'opportunité de donner un nouvel élan. Avant, on jugeait sur deux demi-saisons. Ce sera plus lisible", a déclaré Pascal Ferré, rédacteur en chef de France Football, lors d'une présentation vendredi à Boulogne-Billancourt.

Le Mondial 2022 pas pris en compte cette saison

Nous en parlions plus haut, la Coupe du monde 2022 (21 novembre - 18 décembre) ne sera pas prise en compte pour le Ballon d'Or de l'exercice 2021-2022. Les performances des joueurs au Mondial qatari seront elles intégrées à l'exercice 2022-2023. Une révolution dans la révolution là-aussi. La carrière des joueurs et joueuses sera également mise de côté dans le calcul d'ensemble afin d'éviter une polémique Lionel Messi, vainqueur du trophée pour la septième fois en décembre dernier, mais sans faire l'unanimité chez les fans et les observateurs.
Pascal Ferré a ensuite annoncé les nouveaux critères sportifs déterminants pour l'accession à la liste des nommés. Les "performances individuelles" et le "caractère décisif et impressionnant des prétendants" seront le critère numéro 1. L'aspect "collectif", "les trophées remportés" et "la classe du joueur et son sens du fair-play" seront désormais considérés comme des critères secondaires.

"C’est le Ballon d’Or du storytelling" : comment Messi a finalement supplanté Lewandowski

Drogba toujours plus important, plus que 100 votants

Le Ballon d'Or sera aussi collé à l'image de Didier Drogba. L'ancien buteur de l'OM et de Chelsea, reconverti animateur des galas du Ballon d'Or, entre autres activités, va devenir le référent sportif du trophée en intégrant le comité de sélection interne du trophée. L'Ivoirien sera notamment partie intégrante de la pré-sélection des nommés. Le jury le plus pertinent de l'année précédente et les rédactions de France Football et L'Equipe en auront également la charge.
En outre, le jury final va être resserré. Toujours composé de journalistes, avec un votant par nation, il ne comportera désormais que 100 jurés pour le Ballon d'Or masculin (contre 170 auparavant), correspondant aux 100 premières nations au classement FIFA, et 50 pour le Ballon d'Or féminin, sur le même mode. Une manière, selon "FF", de garantir "l'expertise" des votants et leur accès aux images des matches.
"Il s'agit d'éviter les ambiguïtés, d'être clair et cohérent : le Ballon d'Or est une distinction individuelle, basée sur les performances individuelles", a fait valoir Pascal Ferré.
Avec AFP
https://i.eurosport.com/2021/11/29/3263196.jpg
Ballon d'Or
"Gündogan a déjà offert le Ballon d'Or à Benzema, à moins que…"
27/05/2022 À 16:49
Ballon d'Or
Qui succédera à Messi ? Le Ballon d'Or 2022 sera remis le 17 octobre
24/05/2022 À 13:22