AFP

Balotelli, Buffon, Donnarumma : Mino Raiola lâche ses vérités (et ça détonne)

Raiola : "La non-sélection de Balotelli est inacceptable"

Le 20/03/2018 à 19:10

La langue de bois, Mino Raiola ne connaît pas. Alors que Mario Balotelli n'a pas été sélectionné avec la Nazionale, le sulfureux agent a exprimé tout haut le fond de sa pensée. Et autant prévenir, la fédération italienne en a pris pour son grade.

Comme souvent, Mino Raiola fait beaucoup parler en Italie. Et si l'agent de Gianluigi Donnarumma est actuellement en conflit ouvert avec l'AC Milan, il n'en oublie toutefois pas "ses" autres joueurs. Comme par exemple un certain Mario Balotelli, qui réalise une très bonne saison avec l'OGC Nice mais qui n'est pourtant toujours pas convoqué avec la sélection italienne. Un choix que ne digère pas Mino Raiola.

" On n'a pas de jeu, d'idendité"

"La non-sélection de Balotelli est inacceptable. Nous sommes encore plus déçus de l'explication reçue, publiquement car avec nous, personne ne parle", explique tout d'abord l'agent italo-néerlandais lors de l'émission radio "Tutti Convocati" sur Radio 24. "Si Di Biagio explique que les statistiques ne comptent pas pour un attaquant et qu'il n'a rien à dire sur ses comportements, alors la porte de la Nazionale est fermée pour Mario. On respecte ce choix, mais la fédération italienne n'a pas de plans, de programmes, d'idées pour le futur. Si tu es l'un des meilleurs de ton pays et que tu n'es pas convoqué, c'est que quelqu'un a changé les règles... "

Une déclaration fracassante avec une cible : la fédération italienne (FIGC). "Dans les autres pays, la sélection est une joie, en Italie c'est une polémique. On n'a pas de jeu, d'idendité, on passe juste de sélectionneur en sélectionneur", explique Raiola. "On a une fédération qui me dégoûte, qui est vraiment nulle et très faible. Nous avons un système à l’anglaise où le sélectionneur est un manager, mais Di Biagio n’est pas fait pour ça", poursuit l'agent, qui se demande qui "commande" entre le "vestiaire" et le "sélectionneur" concernant le cas Balotelli.

Buffon ? Raiola ne comprend pas

Autre sujet abordé par Mino Raiola, celui de Gianluigi Buffon. De retour en sélection quelques mois après avoir pourtant annoncé sa retraite internationale, le gardien de 40 ans fait beaucoup parler en Italie, avec certaines voix qui s'élèvent pour réclamer du "changement" après la non-qualification au Mondial 2018. "Buffon est sélectionné pour des motifs qu'on ne voit pas avec Balotelli. C'est une situation presque discriminatoire et ça ne me plaît pas. Je suis surpris du choix de Gigi, que j'apprécie. L'Italie est faite comme ça. J'essaie de changer les choses depuis 10-15 ans sans succès", annonce Raiola.

"Où verra-t-on Donnarumma ? Seulement à Milan, mais pas en sélection puisque si un nouveau cycle démarre avec Buffon, il continuera jusqu’à l’Euro 2020", confie l'Italo-Néerlandais, qui espère voir Pepe Reina "titulaire dans les cages de Milan" la saison prochaine. Le tout dans le but de faire partir le jeune gardien milanais ailleurs. Des déclarations qui font déjà (beaucoup) réagir sur les réseaux sociaux... Décidément, Mino Raiola a le don de s'attirer les foudres de tout le monde.

Mino Raiola

Mino RaiolaGetty Images

0
0