Si l’équipe de France a travaillé dans le plus grand secret à Clairefontaine – huis clos total pendant 72 heures –, Didier Deschamps répète souvent qu’il n’a aucun doute sur la faculté des médias à percer ses cachotteries. Bien vu. Ce jeudi dans L’Equipe, on apprend que Mathieu Valbuena, devenu titulaire incontestable avec les Bleus depuis un an et demi sous le poids de ses gestes décisifs, n’a pas quitté la chasuble rouge réservée aux remplaçants pendant toute la séance. Traduction : que ce soit en 4-2-3-1 ou en 4-3-3, le Marseillais, en petite forme avec son club, ne serait pas inclus dans les plans de Deschamps pour le onze de départ à Kiev.
En conférence de presse ce jeudi, Didier Deschamps n'a ni confirmé ni démenti l'information en conférence de presse ce jeudi : "Il y a un choix de système, un choix de joueurs. Je compte sur Valbuena, comme sur les autres." "C'est vous qui parlez de méforme de Valbuena. Il est là. Si je le considérais en méforme, je ne l'aurais pas pris", a continué le sélectionneur. Selon les informations publiées par le quotidien, le sélectionneur a travaillé un 4-3-3 avec Cabaye, Matuidi et Pogba en soutien de Remy, Giroud et Ribéry. Il a aussi travaillé un 4-2-3-1 avec Pogba et Matuidi dans l’entrejeu derrière le trio Remy – Nasri – Ribéry.

Probable forfait de Varane

Qualif. Coupe du monde 2014
Ces états de forme qui peuvent remettre en cause les plans de Deschamps
12/11/2013 À 22:23
Dans les deux cas, pas de Valbuena, et une promotion de Loïc Rémy sur le côté droit. En défense, c’est le duo Abidal – Koscielny qui était à l’œuvre. Varane a travaillé à part avec un kiné, sans qu’il ait été établi que cette précaution ait un rapport avec son genou droit douloureux, Deschamps a précisé ce jeudi que le Madrilène souffrait d'une inflammation du genou sans officialiser son forfait : "On fera le point jour par jour." Mais le voir fouler la pelouse à Kiev reste très improbable. Pas de surprise sur les côtés : Debuchy et Evra.
Interrogé par RMC, Valbuena croyait pourtant récemment en ses chances de débuter. "La concurrence doit me surmotiver. Je dois me sublimer pour garder ma place, être encore meilleur. On peut aussi jouer tous les deux avec Nasri, on se connaît assez bien depuis Marseille où on a déjà évolué ensemble. Je joue pratiquement tous les matches depuis le début de la saison. Il y a eu un coup fatigue. J’ai un petit peu moins de pep’s et je suis moins décisif. Mais je ne doute pas dans ma tête. Ça va revenir."
Voir le tweet d'Eurosport.fr depuis Kiev
Qualif. Coupe du monde 2014
Pogba, Nasri, Rémy : leur rôle au coeur de la bataille de Kiev
12/11/2013 À 17:36
Football
Affaire de la sextape - Valbuena veut "tourner la page" : "J'étais fatigué de tout ça"
07/06/2022 À 21:55