Football
Bundesliga

Wenger sur le Bayern : "Rummenigge m'a demandé si le poste d’entraîneur m’intéressait"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Arsene Wenger

Crédits Getty Images

ParEurosport
08/11/2019 à 21:24 | Mis à jour 08/11/2019 à 22:15

BUNDESLIGA - Dans un entretien donné à la chaîne beIN Sports, Arsène Wenger est revenu sur les rumeurs qui l'envoyaient sur le banc du Bayern Munich. L'ancien entraîneur d'Arsenal a confirmé avoir été contacté par les dirigeants munichois, malgré le démenti du club.

Le feuilleton envoyant Arsène Wenger sur le banc du Bayern n'est peut-être pas terminé. Alors que le champion d'Allemagne a publié jeudi un communiqué assurant que l'ancien coach d'Arsenal "ne faisait pas partie des candidats" à la succession de Niko Kovac, celui-ci a réagi via un entretien donné à la chaîne beIN Sports. L'Alsacien assure ainsi avoir été contacté par Karl-Heinz Rummenigge, le président du conseil d'administration du club bavarois.

Bundesliga

"Lilian était un vrai tueur mentalement, Marcus est en train de le comprendre"

IL Y A 6 HEURES

Alors que le Bayern assurait dans son communiqué que Wenger "avait personnellement appelé Karl-Heinz Rummenigge" pour faire acte de candidature, le Français a rectifié. "Mercredi, Rummenigge m'a appelé. Je n'ai pas pu le prendre et, par politesse, je l'ai rappelé. (…) Il m'a dit qu'ils avaient donné l'équipe à (Hans-Dieter) Flick (…), et il m'a demandé si ça m'intéresserait éventuellement. Je lui ai dit : 'Je n'ai pas du tout réfléchi. Il me faudrait une période de réflexion.' On a convenu qu'on s'appellerait la semaine prochaine. (…) L'histoire en est là."

Mon nom est sorti de nulle part

Wenger s'est également épanché sur le contexte actuel du club allemand, regrettant notamment les indiscrétions autour de la recherche du nouvel entraîneur : "Mon nom est sorti de nulle part, petit à petit, sans que je n'aie quoi que ce soit à voir avec ça. (…) Il semblerait qu'il y ait actuellement une forme d'incertitude qui fait que ce club, qui a toujours su faire les choses en étant très discret et très direct, est aujourd'hui exposé à des bruits venant de toutes parts." Avant de terminer sur une formule sonnant presque comme un refus : "Pour ma part, je souhaite bonne chance au Bayern et pour moi, la situation est réglée." Rendez-vous au prochain épisode… à condition qu'il existe.

Bundesliga

Genou à terre et tous en coeur : Les joueurs de Dortmund unis contre le racisme

IL Y A 10 HEURES
Bundesliga

Boateng appelle les sportifs blancs à s'associer au mouvement

IL Y A 12 HEURES
Dans le même sujet
FootballBundesliga
Partager avec
Copier
Partager cet article
Pariez sur le Football avec Winamax
FC Seoul
1
4.60
Jeonbuk Hyundai Motors
Piast Gliwice
Gornik Zabrze
PAOK Thessaloniki
Olympiacos Piraeus
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313

Dernières infos

Ligue 1

Déséquilibre du 4-4-2 et caisses vides : Niang est-il le bon pari pour l'OM ?

IL Y A 3 HEURES

Vidéos récentes

Football

30e j. - Favre fait le point sur les blessures de Reus et Haaland

00:00:39

Les plus lus

Transferts

Un casier vidé et tout Marseille se prend à rêver

IL Y A 12 HEURES
Voir plus