Le Bayern Munich se serait volontiers passé de ça. Le géant bavarois a perdu son poumon Joshua Kimmich sur blessure lors de la première période du "Klassiker" face au Borussia Dortmund, samedi. Sorti du terrain sans pouvoir marcher à la 37e minute, l'Allemand, en pleurs, a tiré toutes les sonnettes d'alarme au sein du board du Bayern. Corentin Tolisso a pris sa place aux côtés de Leon Goretzka pour terminer la rencontre.

Ligue des champions
Atlético - Bayern, le choc des cadors en forme
IL Y A 21 HEURES

Auteur d'un tacle engagé sur Erling Haaland près du rond central, l'international allemand a pris toute la puissance du géant norvégien sur sa jambe droite, en extension à ce moment-là. Le staff médical du Bayern a longtemps ausculté son genou droit. En larmes, Kimmich a semble-t-il compris qu'une mauvaise nouvelle venait de lui tomber dessus. L'assistance de David Alaba et Thomas Müller n'y a rien changé.

Un geste désespéré face à Haaland

La séquence en elle-même est d'ailleurs bête : sur une touche jouée rapidement côté droit par Kingsley Coman à la 34e minute, Bouna Sarr a rapidement joué en retrait pour Kimmich. Alors qu'il était en capacité de contrôler pied gauche, le vainqueur de la dernière Ligue des champions a choisi de laisser couler le cuir pour jouer plus facilement côté gauche.

Mal lui en a pris : Erling Haaland, qui traînait par là, a bien anticipé et piqué le ballon sous ses yeux. Auteur d'un tacle désespéré, mais dangereux pour Haaland et pour lui, Kimmich a payé cher ce choix de laisser filer ce ballon et d'avoir mis sa jambe en opposition. L'arbitre l'a d'ailleurs sanctionné d'un carton jaune pour cette intervention.

En attendant les résultats des examens médicaux, le Bayern va retenir son souffle. Une semaine après avoir perdu Alphonso Davies (cheville), le FCB va peut-être dire au revoir à son pilier pour un long moment.

https://i.eurosport.com/2020/11/07/2930860.jpg
Ligue des champions
Neuer et Lewandowski, entre autres, préservés par le Bayern contre l'Atlético
HIER À 14:04
Bundesliga
Dortmund s'effrite, le Bayern en profite
28/11/2020 À 16:30