Le Borussia Dortmund a assuré l’essentiel. Face à une équipe du Hertha Berlin très bien en place défensivement, les Borussen ont souffert quatre jours après leur match contre Séville en Ligue des champions. Grâce à des buts de Julian Brandt (1-0, 54e) et Youssoufa Moukoko (2-0, 90e+1), les coéquipiers de Marco Reus reviennent provisoirement à un point de la quatrième place de l’Eintracht Francfort. À égalité avec Mayence, barragiste, les Berlinois devront lutter jusqu’au bout pour leur survie en Bundesliga.
Le scénario du match s’est rapidement dessiné : le Borussia allait avoir la possession (68% au final) et le Hertha allait (beaucoup) défendre. Pendant longtemps, ce sont les défenseurs qui ont pris le dessus. En première période, Dortmund n’a ainsi cadré qu’une seule fois par l’intermédiaire de Jude Bellingham. Mais la frappe de l’Anglais a été parfaitement détournée par la main gauche ferme de Rune Jarstein (33e). Auparavant, Maximilian Mittelstadt n’avait pas réussi à cadrer en reprenant un centre de Deyovaisio Zeefuik (24e), excellent dans le couloir droit. Ce fut la meilleure occasion, voire la seule, des Berlinois dans ce match.
Bundesliga
"Les supporters de Dortmund commencent à s'agacer" : Les limites de la politique du Borussia
12/05/2022 À 12:40

Haaland éteint, Jarstein coupable

Avec quatre frappes pour zéro cadrée, dire que Berlin a été inoffensif est un euphémisme. Jhon Cordoba et Zeefuik ont bien tenté de faire des différences mais ont été trop seuls. Après avoir inscrit un doublé contre Séville mardi, Erling Haaland a été muselé par les trois défenseurs centraux. Devenu titulaire à l’arrivée de son père, Pal Dardai, en tant qu’entraîneur, Martin Dardai aura ainsi été omniprésent dans sa surface pour empêcher le Norvégien d’être dangereux. Ce fut finalement un autre Norvégien qui aura été décisif dans cette rencontre. Mais dans le mauvais sens du terme.

Bonjour Haaland, au revoir Alaba : le Barça prêt à passer la seconde

Auteur d’une excellente rencontre par ailleurs, Jarstein n’a pas su apprécier la trajectoire de la frappe flottante de Julian Brandt laissant ainsi les Jaune et Noir prendre les devants (1-0, 54e). Dortmund n’a cadré que quatre de ses quatorze tentatives cet après-midi. Jarstein en a superbement sorti deux, les deux autres ont fini au fond des filets. Impérial sur la tête d’Emre Can (77e), il a vu la frappe croisée du gauche de Youssoufa Moukoko lui passer entre les jambes (2-0, 90e+1). Un match frustrant en somme pour le gardien berlinois.

Reus et Hummels blessés

Si le contenu du match n’aura donc pas été flamboyant pour les joueurs d’Edin Terzic, leur victoire reste cependant logique. Marco Reus (18e), Mahmoud Dahoud (61e) et Giovanni Reyna (89e) ont trouvé la transversale ou le poteau de Jarstein. Les mauvaises nouvelles du jour sont les blessures de Mats Hummels et Marco Reus, touché à la cheville après un tacle de Vladimir Darida qui a été immédiatement expulsé (80e). En attendant le choc entre Leipzig et Francfort ce dimanche, le Borussia Dortmund est revenu à une longueur de l’Eintracht.
Bundesliga
Haaland voit triple... et pourtant Dortmund s'incline
30/04/2022 À 16:34
Bundesliga
Onzième titre à 25 ans : Coman, l'autre folle série
23/04/2022 À 19:53