La France est championne d'Europe ! Ce mercredi soir, les Bleuets ont renversé les Pays-Bas (2-1), en finale de l'Euro des moins de 17 ans. Au Netanya Stadium de Netanya en Israël, Saël Kumbedi, d'un doublé (58e, 60e), a répondu à l'ouverture du score de Jaden Slory (48e). Après 2004 et 2015, les Tricolores ajoutent donc leur nom au palmarès de la compétition pour la troisième fois, et succèdent à une sélection néerlandaise pourtant double tenante du titre.
Championnat d’Europe des moins de 17 ans
Retenez leur nom : ces cinq Bleuets que l'on devrait vite revoir en pro
02/06/2022 À 08:32

Kumbedi comme Thuram, les Bleuets comme la génération 98

La comparaison avec un certain Lilian Thuram n'a pas tardé avant d'être faite. Alors qu'il n'avait pas encore marqué le moindre but avec les Bleuets, Saël Kumbedi a donc fait trembler les filets, deux fois,dans cette finale. Comme Thuram le 8 juillet 1998 contre la Croatie, Kumbedi a ainsi permis aux siens de renverser la situation. Mais, contrairement à son illustre aîné, le latéral droit du Havre a marqué deux fois en deux petites minutes de jeu. D'abord d'une puissante frappe du gauche (58e, 1-1), puis en profitant d'un ballon mal renvoyé par Tristan Kuijsten après une première tentative cadrée du capitaine Mathys Tel (60e, 2-1).
Juste avant, Tel (51e, 56e) ou bien encore Désiré Doué (56e) avaient déjà chauffé les gants du portier néerlandais. Ce renversement de situation est apparu logique tant les hommes de José Alcocer ont dominé cette rencontre. Les Bleuets l'ont d'ailleurs parfaitement entamée, comme à leur habitude depuis le début de cette compétition, avec deux poteaux trouvés par Tel (4e), puis par le Strasbourgeois Tom Saettel (8e).

Camavinga en référence, Henry en modèle : Mathys Tel, la nouvelle pépite rennaise de... 16 ans

Mais, juste après la pause et contre le cours du jeu, Jaden Slory a profité d'une erreur de Jeanuel Belocian pour tromper Lisandru Olmeta, d'un ballon piqué, et ouvrir le score (48e, 0-1). Le portier de Monaco ne s'est, cette fois, pas fait surprendre par ce même joueur à un quart d'heure de la fin. En toute fin de rencontre, il s'est retrouvé tout heureux de voir Dean Huijsen être signalé en position de hors-jeu, après avoir pourtant égalisé, de la tête (84e).
Mais dans l'ensemble, les Néerlandais, qui ne décrocheront pas de cinquième titre après 2011, 2012, 2018 et 2019 (les éditions 2020 et 2021 ont été annulées à cause du Covid-19), ont été largement dominés, face à de jeunes Français survoltés, à l'image de la pépite parisienne Warren Zaïre-Emery, seul joueur surclassé de cette sélection tricolore.
Désormais, en France, on pourra parler de cette génération 2005, qui succède donc à la génération 1987 d'un certain Karim Benzema, et à la génération 1998, avec notamment Dayot Upamecano ou encore Jeff Reine-Adélaïde, sacrées avant elle dans cette même compétition. Cette fameuse nouvelle génération compte des "fils de", avec Lisandru Olmeta ou bien encore Elyaz Zidane, qui a pu disputer quelques minutes dans cette partie. De jeunes joueurs certainement bien décidés à se faire un prénom et marquer le football français.
Championnat d’Europe des moins de 17 ans
"Plus mature" que Michut et Simons : Zaïre-Emery, l’Euro U17 avant un contrat pro au PSG ?
31/05/2022 À 22:00
Coupe du monde -17 ans
Kalimuendo-Muinga offre le bronze à la France
17/11/2019 À 20:37