AFP

Coupe du Roi : Le Real perd la finale en prolongation face à l'Atletico (1-2)

L'Atletico douche le Real
Par Eurosport

Le 18/05/2013 à 00:05Mis à jour Le 18/05/2013 à 01:01

L'Atletico Madrid a remporté sa dixième Coupe du Roi en battant le Real Madrid durant la prolongation (1-2, a.p.). Mourinho et Ronaldo ont été expulsés.

Le Real Madrid avait perdu la Liga. Il avait déjà quitté la Ligue des champions. Vendredi soir, il a perdu la Coupe du Roi. L’Atletico a triomphé de son grand voisin (1-2 a.p.), en prolongation. Cristiano Ronaldo avait pourtant ouvert le score d'une tête décroisée, sur un coup franc d'Özil (12e), mais les Colchoneros étaient déterminés à remporter un trophée qui leur échappait depuis dix-sept ans. Diego Costa (35e) a d'abord égalisé. Avant que Miranda coupe un centre de Koke (98e). La soirée a viré au cauchemar pour le Real de José Mourinho et de Cristiano Ronaldo. Les deux Portugais ont vu rouge. Le premier pour avoir insulté l’arbitre (76e). Le second pour avoir perdu ses nerfs devant Gabi (114e).

Dépassé dans l’impact et dans la qualité de jeu, l'Atletico a semblé incapable de renverser la situation. Les seules occasions dangereuses sont venues sur coups de pieds arrêtés (17e, 23e, 27e, 30e). Mais la lumière est, une fois de plus, venue de Radamel Falcao, l’homme à tout faire de l’Atlético. Quand il ne marque pas, le Colombien fait marquer. Après avoir éliminé trois joueurs au milieu de terrain, il a lancé magnifiquement Diego Costa, qui a trompé Diego Lopez (35e) d’une belle frappe du gauche. La huitième réalisation pour l’attaquant brésilien, qui termine donc meilleur buteur de la compétition devant CR7 (7 réalisations).

Ensuite ? L’Atletico n'a plus rien montré, ou presque. Les Colchoneros ont même été sauvés par les montants (60e, 69e) ou par Juanfran, qui a repoussé la frappe de Ozil (60e). Mais le Real a paradoxalement perdu le contrôle de cette finale. Et de ses nerfs. Si bien que Mourinho a rejoint prématurément les vestiaires pour s'être emporté de manière trop virulente depuis son banc, sur une action anodine. Cette expulsion pourrait sceller les adieux du Special One avec le Real: comme le stipule le règlement espagnol, il devrait être suspendu pour les deux dernières rencontres en Liga. Triste fin de règne.

0
0