Getty Images

Le Real se qualifie malgré la défaite

Le Real se qualifie malgré la défaite

Le 16/01/2019 à 23:13Mis à jour Le 16/01/2019 à 23:48

COPA DEL REY - Le Real Madrid n'a pas brillé ce mercredi à Leganés, il s'est même fait peur face à la modeste équipe (13e de Liga), mais les Merengue ont sauvé l'essentiel en se qualifiant pour les quarts de finale grâce à leur large succès du match aller (3-0). Rien de rassurant pour les triples champions d'Europe en titre...

Sans briller, Le Real Madrid a rempli sa mission. Les Madrilènes se sont inclinés à Leganés ce mercredi (1-0). Un résultat toutefois suffisant pour se hisser en quarts de finale de la Copa del Rey. Les Pepineros n'ont pas démérité et ont par moments mené les débats dans le jeu mais les Madrilènes n'ont pas cédé. Un Real en petite forme a suffi face à une équipe de Leganés revancharde, après une prestation insipide lors du match aller (3-0), mais le réveil a été trop tardif.

Le Real Madrid n'a pas sorti le grand jeu. Les Madrilènes ont très vite laissé le contrôle du jeu à leur adversaire du soir. Privé de plusieurs joueurs majeurs au coup d'envoi (Luka Modric, Karim Benzema, Thibault Courtois, Gareth Bale), les hommes de Santiago Solari ont manqué de repères. Pris à la gorge dans le premier acte par une formation de Leganés plus offensive qu'à son habitude, le Real a fait preuve de suffisance. Dépassés autant dans les duels que dans l'intensité, les Madrilènes se sont logiquement fait surprendre par une ouverture du score, signée Martin Braithwaite (30e).

Le Real n'a pas soigné ses maux mais Vinicius s'est montré

Après avoir concédé 11 tirs en première période, les Madrilènes ont présenté un visage un peu plus séduisant dans le second acte. Le Real a repris la possession aux dépens de son adversaire du soir et a su contenir les quelques assauts adverses. Mais si le quatrième de Liga n'a pas trouvé le chemin des filets ce soir, un joueur n'aura pas démérité.

Positionné sur l'aile gauche de l'attaque madrilène, Vinicius Junior a pesé par ses dribbles et sa vitesse. La plupart des occasions du Real Madrid sont à mettre à son crédit (41e; 61e, 72e), Il a par trois fois failli tromper la vigilance d'Ivan Cuellar, peu aidé par ses coéquipiers, et a tout de même réussi à créer du désordre au sein de la défense de Leganés. L'attaquant brésilien s'est notamment distingué en fin de partie après un joli raid solitaire en délivrant un caviar à Brahim Díaz, qui a par la suite manqué son duel avec le portier des Pepineros (94e). Dans une rencontre peu convaincante de son équipe, il a su tirer son épingle du jeu.

Vinicius lors de Leganes-Real Madrid en Copa del Rey, le 16 janvier 2019

Vinicius lors de Leganes-Real Madrid en Copa del Rey, le 16 janvier 2019Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0