Getty Images

Le Barça humilie le Real Madrid à Bernabéu (0-3) et se qualifie pour la finale

Un Barça clinique anesthésie le Real et se hisse en finale
Par Eurosport

Le 27/02/2019 à 22:51Mis à jour Le 27/02/2019 à 23:39

COPA DEL REY - Six finales de rang pour le Barça ! Le club catalan est allé corriger le Real Madrid ce mercredi en demi-finale retour pour accéder de nouveau à la finale (0-3). Luis Suarez s'est fendu d'un doublé tandis que Raphaël Varane a marqué contre son camp. Le quadruple tenant du titre peut cependant s'estimer heureux d'un score aussi lourd face à une équipe madrilène maladroite.

La maîtrise barcelonaise a eu raison de la fougue madrilène. Très sereins face à des Merengue volontaires, les joueurs du FC Barcelone ont su se montrer patients et réalistes pour s'imposer nettement sur la pelouse de leurs rivaux en demi-finale retour de la Coupe du Roi (0-3). Quadruples tenant du trophée, les Blaugrana se qualifient ainsi pour leur sixième finale consécutive dans la compétition. Pour les Merengue, il faudra vite digérer cette cinglante défaite avant un nouveau Clasico samedi prochain en championnat.

Si les Madrilènes se trouvaient en position favorable après le match nul de l’aller au Camp Nou (1-1), ils ont choisi de prendre tout de suite les choses en mains devant leurs bouillants supporters. Ils ont pressé haut et cherché à asphyxier leurs adversaires qui ont su rester calmes mais n’ont jamais réussi à se montrer réellement dangereux durant toute la première période. A l’inverse, les Merengue ont régulièrement percuté sur leur côté gauche et Vinicius, souvent soutenu par Karim Benzema, a donné beaucoup de travail à Nelson Semedo.

Vinicius remuant mais maladroit

Menés sur leur pelouse, les Madrilènes ont pris encore plus de risques offensifs et Sergio Reguilon, encore titulaire au poste d'arrière gauche, a mis le feu dans la surface catalane (60e) puis placé une superbe tête plongeante mais Ter Stegen est resté impérial (62e). Dani Carvajal (67e) et Vinicius (68e) n'ont pas davantage réussi à faire craquer le portier allemand. Raphaël Varane, lui, s'est loupé en taclant le ballon dans ses propres filets sur une nouvelle passe à ras de terre de Dembélé à destination de Suarez et le Barça a fait le break (0-2, 69e). Dans la foulée, Casemiro a concédé un penalty pour une faute sur l'avant-centre uruguayen qui s'est permis de le transformer d'une Panenka et le Real Madrid a définitivement coulé (0-3, 73e).

Très cohérents sur le plan collectif, les Barcelonais n'ont même pas eu besoin d'un grand Leo Messi pour éliminer les Merengue. En attendant de savoir qui du Bétis Séville ou de Valence qui s'affrontent jeudi (2-2 à l'aller en Andalousie) sera leur adversaire en finale le 25 mai, ils pourront tranquillement préparer leur nouvelle venue au Santiago Bernabeu. Samedi en Liga, ils chercheront à frapper un nouveau grand coup pour écarter définitivement le Real Madrid de la course au titre de champion.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0