Getty Images

Malcom, un match en forme d'acte de naissance

Malcom, un match en forme d'acte de naissance

Le 07/02/2019 à 10:13Mis à jour Le 07/02/2019 à 10:14

LIGA - Auteur du but de l'égalisation mais surtout d'une prestation aboutie, Malcom a brillé lors du Clasico. Le Brésilien, qui a vécu des premiers mois frustrants en Catalogne, a marqué des points pour l'avenir. Le vrai début de son aventure catalane ?

Il y a des matches qui font des carrières. D'autres qui relancent des aventures. Malcom pourrait bien avoir connu ce type de rendez-vous ce mercredi soir avec le FC Barcelone face au Real Madrid (1-1). Avec le but de l'égalisation mais aussi et peut-être surtout une prestation de haut vol, le Brésilien a marqué les esprits. Et pas dans n'importe quel match : il l'a fait dans un Clasico. Le genre de rencontre qui peut aider à booster sa situation.

L'ancien Bordelais a parfaitement choisi son moment pour sortir de l'ornière. Depuis son arrivée en Catalogne contre un chèque de plus de 40 millions d'euros l'été dernier, il est réduit à portion congrue : 7 bouts de matches en Liga, 29 petites minutes en Ligue des champions… Il n'y a qu'en Copa del Rey qu'il a le droit à un peu plus de temps de jeu. Mais ce mercredi, il a frappé un joli coup. En l'absence d'Ousmane Dembélé et avec un Lionel Messi remplaçant au coup d'envoi, il a été l'un des acteurs majeurs de ce Clasico tant attendu sur la planète football.

" Je vais aller chercher ma place pour être 14e, 15e et être dans le groupe !"

Avec ses dribbles, ses accélérations et ses changements de direction, Malcom a été un danger permanent pour la défense madrilène. Et notamment pour un Marcelo, encore loin de son meilleur niveau pour ce rendez-vous crucial. Si le Barça a penché à droite et a pu trouver de la profondeur, c'est grâce à lui. Alors que Philippe Coutinho a traversé ce match comme un fantôme, sa relation avec Nelson Semedo a ainsi été l'un des points forts des Catalans face aux Merengue. Il aurait pourtant pu gamberger après avoir manqué un duel avec Keylor Navas (20e). Mais il a gardé la tête haute et a continué de s'illustrer avant d'être récompensé avec un but, son 3e avec le maillot blaugrana.

Un but en forme de récompense. Pour son match. Mais aussi son attitude depuis quelques mois. S'il joue peu, il n'a en effet jamais baissé les bras. "Le travail paie, je suis très content d'avoir marqué un but dans un Clasico. Je vais continuer à travailler. Peu importe si je ne joue pas, je vais continuer. Et comme ça quand une opportunité va arriver, je vais essayer d'en profiter", a-t-il glissé à l'issue de la rencontre sur BeIn Sport avant de démontrer une humilité impressionnante quand il a été interrogé sur la possibilité de se faire sa place dans le onze de départ : "Dans le onze ? Je ne sais pas. Il y a beaucoup de joueurs, les meilleurs du monde. Mais je vais aller chercher ma place pour être 14e, 15e et être dans le groupe !"

Avec cette mentalité et cet état d'esprit, l'ailier brésilien de 21 ans va assurément marquer des points dans l'esprit de son coach. Surtout s'il répond présent comme mercredi soir quand Ernesto Valverde fait appel à lui. En Catalogne, tout le monde croise d'ailleurs les doigts pour cette réalisation soit synonyme de déclic. "Un but donne beaucoup de confiance, nous espérons que tout le monde va l'aider puis c'est l'entraîneur qui décidera", glisse Sergio Busquets. "Nous espérons que ce but va aider Malcom. Il aura d'autres occasions", confirme Valverde. Alors qu'il a vu son nom circuler pour un possible transfert cet hiver et que Philippe Coutinho ne séduit pas toujours, Malcom a peut-être vraiment lancé son aventure catalane cette semaine.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0