Cette Coupe du Roi est complétement folle. Après l'élimination de Valence par Grenade (2-1), après l'exploit de Mirandés, club de D2 tombeur de Villarreal (4-2) après avoir déjà sorti Séville (3-1), le Real Madrid est tombé à la surprise générale jeudi à Santiago-Bernabeu en quarts de finale. Malgré une réaction d'orgueil sur la fin, le leader de Liga a chuté à domicile devant la Real Sociedad, emmenée par un grand Alexander Isak (3-4). Le club basque a ainsi mis un terme à une série de 21 matches sans défaite pour la formation de Zinédine Zidane. Sans que cela ne soit vraiment contestable, même si le score a finalement été serré.
Les stars étaient bien du côté de la Real Sociedad dans la capitale espagnole. La plus brillante a été un jeune attaquant de 20 ans. Alexander Isak a fait des ravages dans une défense madrilène méconnaissable. À l'origine du premier but inscrit par Martin Odegaard, prêté par le Real Madrid (0-1, 22e), l'attaquant suédois a quasiment plié la rencontre en l'espace de deux minutes en début de seconde période. Après avoir placé une volée acrobatique qui a laissé Alphonse Areola impuissant (0-2, 54e), Isak a fusillé le gardien français d'une frappe sous la barre à la grande stupéfaction du public de Santiago-Bernabeu (0-3, 56e).
Liga
Le Real peut s’inquiéter : Kroos souffre d'une pubalgie et pourrait être absent plusieurs mois
IL Y A 17 HEURES

La réaction d'orgueil du Real

Son festival ne s'est pas arrêté là. L'ancien joueur du Borussia Dortmund a fait la différence côté droit avant de servir Mikel Merino sur un plateau pour le quatrième but basque (1-4, 69e). Un but finalement capital. Car le Real, après avoir réduit une première fois l'écart par Marcelo sur une frappe victorieuse au premier poteau (1-3, 59e), a bien failli signer une remontée fantastique en fin de match. Rodrygo a ramené le score à 2-4 sur un service de Vinicius (81e) et Nacho a exploité un centre parfait de Karim Benzema pour catapulter le ballon de la tête au fond des filets (3-4, 90e+3).
Il ne restait alors que trois minutes dans le temps additionnel et le Real a imposé une pression terrible à la Real Sociedad pour égaliser. Mais sans y parvenir malgré une dernière occasion de Sergio Ramos, auteur d'un coup de tête dans la surface dont il a le secret (90e+7). Déjà tout proche de marquer en première période avec une tête sur la barre (39e), le capitaine de la Casa Blanca a bien failli changer encore le destin de son équipe au tout dernier moment. Malgré cette réaction, le Real a trop longtemps manqué de consistance pour espérer mieux face à des Basques enthousiastes et réalistes. Il tentera de rebondir après ce coup d'arrêt inattendu dimanche face à Osasuna en championnat.
Ligue 1
200 millions d'euros : l'improbable pactole du Real pour Mbappé
30/07/2021 À 12:03
Premier League
Après dix ans au Real, Varane relève le défi MU
27/07/2021 À 18:19