Dans le genre finale qui met du temps à se décanter, celle-ci fait fort. Grâce à un but inscrit dans les arrêts de jeu du deuxième acte - qui ont duré un quart d'heure -, Palmeiras a battu Santos (1-0) samedi, lors du dernier round de la Copa Libertadores, remportant ainsi son deuxième trophée dans la compétition, l'équivalent sud-américain de la Ligue des champions.
Dans le huis clos du Stade Maracanã, Breno Lopes, entré en cours de jeu, a offert la victoire aux siens d'une superbe tête à la 90e+9, lors de cette finale 100% brésilienne qui se disputait en seulement une manche, pour la deuxième fois (après le Flamengo - River de 2019), et non en deux comme traditionnellement.
Série A brésilienne
Quarantaine rompue pour du shopping, cycliste renversé : la sacrée sortie de Luiz Adriano au Brésil
07/04/2021 À 14:43

Un seul tir cadré pour Palmeiras

La rencontre aura ainsi atteint un niveau de dramaturgie très élevé, à défaut d'avoir atteint des sommets en termes de jeu. Palmeiras, sacré une première fois lors de l'édition 1999, n'a par exemple cadré qu'un seul tir samedi soir (contre deux pour Santos). Mais cela a suffi à l'envoyer au paradis.
Le club de Sao Paulo s'est imposé avec des joueurs confirmés comme le gardien Weverton, Luis Adriano, Rony, ou encore le Paraguayen Gustavo Gomez, entourés de jeunes talents. Le technicien portugais Abel Ferreira est pour sa part devenu le troisième entraîneur européen à remporter la "Libertadores", après son compatriote Jorge Jesus (Flamengo 2019) et le Croate Mirko Jozic (Colo Colo 1991).
Et maintenant ? Palmeiras disputera le Mondial des clubs en février au Qatar. Faire revivre de telles émotions à ses supporters ne sera pas une mince affaire.

C'était chaud, entre Palmeiras et Santos

Crédit: Getty Images

Coupe du Monde des clubs
Un penalty de Gignac envoie Tigres en finale
07/02/2021 À 19:56
Copa Libertadores
Palmeiras-Santos, duel brésilien pour le trône sud-américain
29/01/2021 À 16:07