Un derby reste un derby. Même à huis clos. Dans un San Siro désert, Zlatan Ibrahimovic et Romelu Lukaku ont chauffé l'ambiance du derby de Milan ce mardi soir en quart de finale de Coupe d'Italie. Peu avant la fin de la première mi-temps, l'attaquant suédois, buteur pour l'AC Milan, a failli en venir aux mains avec celui de l'Inter, totalement hors de lui.

Serie A
Milan se reprend
HIER À 21:41
Ne parle pas de ma mère

Les deux se sont alors approchés, avant de se mettre tête contre tête. Peu après le coup de sifflet de l'arbitre, qui a adressé un carton à chacun des deux attaquants, Zlatan et Lukaku ont continué à s'insulter sur le chemin des vestiaires. "Ne parle pas de ma mère", a alors crié le Belge en anglais puis en italien, avant d'insulter le Suédois de "fils ** ****" en français. Une scène captée par les caméras de Rai Italia à la mi-temps.

Lukaku e Ibrahimovic - Inter-Milan - Coppa Italia 2020-2021

Crédit: Imago

"Va faire tes rites vaudou de merde ailleurs, petit âne", aurait lancé Ibrahimovic à Lukaku selon La Gazzetta dello Sport. "Viens, on se rejoint dans les vestiaires", lui réplique le Belge. Avant que Zlatan ne relance : "Va appeler ta mère et allez faire vos rites vaudou de merde. "Je t'emmerde, toi et ta femme. On parle de ta mère ? C'est une p****", lui rétorque l'attaquant de l'Inter. Selon Italian Football TV, ce dernier aurait rajouté dans le tunnel menant aux vestiaires : "Tu veux parler de ma mère sale fils de *** ? Je te tire une balle dans la tête". Le calme est ensuite revenu à la pause. Zlatan Ibrahimovic, lui, a été exclu pour un deuxième carton jaune en seconde période.

Il y a deux ans, Farhad Moshiri, l'actionnaire majoritaire d'Everton, avait révélé une anecdote concernant Lukaku et une "sorte de vaudou". "J'ai passé deux étés à essayer de le conserver (...) Le premier été, cela m'a pris trois mois, et nous avons réussi à le garder un an de plus. L'été dernier, nous lui avons proposé une meilleure offre que Chelsea mais il ne voulait simplement pas rester.... Si je vous dis ce que nous lui avons proposé, vous ne me croirez pas (...) Puis soudain, durant la réunion, Romelu a appelé sa mère et a dit qu'elle était en pèlerinage en Afrique, qu'elle avait vu une sorte de vaudou qui disait qu'il devait signer en faveur de Chelsea."

"Je suis content que Romelu s'énerve"

Ce face-à-face, front contre front, accompagné d'échanges d'insultes entre les deux joueurs, a "eu une incidence avec le premier jaune" reçu par le Suédois, a souligné Stefano Pioli après la rencontre. Il n'a pas souhaité s'étendre sur les propos échangés entre "Ibra" et "Big Rom", totalement hors de lui: "Ils sont adultes et vaccinés, je ne sais pas ce qu'ils se sont dits, mais ça peut arriver", selon Pioli.

Son homologue de l'Inter Antonio Conte a lui aussi affirmé "ne pas savoir" ce que se sont dit les deux joueurs. Mais l'entraîneur nerazzurro s'est toutefois félicité de voir Romelu Lukaku s'énerver de la sorte : "Ibra a cette méchanceté du vainqueur, je suis content que Romelu de temps en temps s'énerve. Il progresse sur cet aspect-là, c'est un joueur très important pour nous".

Serie A
Zlatan au Festival de Sanremo, l'invité qui fait jazzer à Milanello
27/02/2021 À 22:34
Serie A
L'Inter conforte son fauteuil de leader
28/02/2021 À 16:00