Naples a craqué à domicile contre la Fiorentina (2-5 a.p.) jeudi en huitième de finale de la Coupe d'Italie en cédant au cours d'une prolongation disputée à neuf joueurs contre dix. La Fiorentina retrouvera en quarts l'Atalanta Bergame, qualifiée mercredi en dominant Venise (2-0).
La Viola a ouvert la marque en fin de première période grâce à l'inévitable Dusan Vlahovic (41e), plus rapide que la recrue napolitaine Axel Tuanzebe. Mais le Napoli a immédiatement répliqué par un lob astucieux de Dries Mertens (44e). Ces deux buts ont lancé un match qui s'est ensuite emballé.
Coppa Italia
Lecce, seul club de Serie B en huitièmes de la Coupe d'Italie
16/12/2021 À 22:36
La seconde période a ainsi vu la Fiorentina, pourtant réduite à dix après l'exclusion de son gardien Bartlomiej Dragowski (45+2e), reprendre l'avantage en infériorité numérique sur un coup franc en deux temps de Cristiano Biraghi (57e). Puis Naples, bien qu'à son tour en infériorité après les exclusions coup sur coup d'Hirving Lozano (84e) puis Fabian Ruiz (90+3e), a arraché in extremis la prolongation grâce à Andrea Petagna (90+5e).
Mais à neuf, le Napoli n'a guère pu faire autre chose que se replier et attendre les vagues violettes. Il a fini par plier sur une volée croisée de Lorenzo Venuti (105+1e) et des accélérations de la recrue Krzysztof Piatek (108e) et Youssef Maleh (119e).
A San Siro, sur une pelouse abîmée 24 heures après la Supercoupe d'Italie, Milan a également dû jouer 30 minutes supplémentaires pour écarter le Genoa entraîné par l'ex-vedette des Rossoneri, Andriy Shevchenko. Les Lombards, au ralenti en début de match, se sont fait surprendre sur une tête de Leo Ostigard, oublié par Théo Hernandez au second poteau (17e).
Le latéral français s'est rattrapé en amenant l'égalisation d'un centre parfait repris d'une tête autoritaire par son compatriote Olivier Giroud, titulaire en pointe en l'absence de Zlatan Ibrahimovic, suspendu (74e).
Poussé à la prolongation, Milan a fait le siège de la cage ligurienne. Rafael Leao, après une première belle occasion (92e), a délivré les Rossoneri avec un brin de réussite, d'un centre-tir qui a lobé le gardien du Genoa (102e). Avant qu'Alexis Saelemaekers ne les mette à l'abri en profitant de la deuxième passe décisive de la soirée du capitaine Hernandez (112e). Une fin de match qui satisfait Stefano Pioli mais n'arrange pas la situation déjà délicate de "Sheva" sur le banc du relégable Genoa.
Coppa Italia
Première surprise : Bologne au tapis
16/08/2021 À 19:55
Ligue 1
Cherki, des doutes qui s'installent et l'ombre de Gouiri qui revient
IL Y A UNE HEURE