Getty Images

La Tunisie a fini par trouver le chemin des quarts

La Tunisie a fini par trouver le chemin des quarts

Le 08/07/2019 à 23:49Mis à jour Le 09/07/2019 à 00:27

COUPE D'AFRIQUE DES NATIONS - La Tunisie s'est qualifiée pour les quarts de finale de la compétition en sortant le Ghana aux tirs au but (5 à 4) après prolongation (1-1), lundi. Les Aigles de Carthage rencontre la sélection malgache.

Poussive, inconstante et même incapable de gagner dans le temps réglementaire, la Tunisie verra malgré tout les quarts de finale de la CAN. Au terme d'un drôle de match pendant lequel ils ont mené au score avant d'être rejoints dans les ultimes minutes, les Aigles de Carthage sont allés chercher leur qualification dans les tirs au but (1-1, 5-4 après les t-aux-b). Alain Giresse a eu le nez fin en remplaçant Mouez Hassen, le gardien titulaire, par Farouk Ben Mustapha, qui a stoppé un tir ghanéen. Face à la surprenante équipe du Madagascar, la Tunisie aura une vraie chance de rallier le dernier carré.

La Tunisie n'a toujours pas remporté un seul match dans cette CAN 2019. Mais cette statistique étonnante n'empêche pas la nation emmenée par Alain Giresse d'être en quart de finale de la compétition. Opposés au Ghana, les Aigles de Catharge ont parfois donné l'impression de jouer à la limite. Ils étaient d'ailleurs bien heureux de rentrer aux vestiaires avec un score nul et vierge, les Black Stars ayant touché le poteau (16e) et vu un but d'André Ayew être refusé pour une main de Thomas Partey, en réalité hors-jeu (42e).

Taha Yassine Khenissi avait ouvert le score pour la Tunisie

Le coup de poker de Giresse a payé

Le Ghana avait-il laissé passer sa chance ? Il paraissait en tout cas le mieux armé pour remporter cette rencontre longtemps indécise, tantôt sans rythme, tantôt avec pleine d'envie. Tout du moins jusqu'à l'entrée en jeu de Wabhi Kharzi côté tunisien. Le joueur de l'AS Saint-Etienne a fait un bien fou au collectif de son équipe et c'est grâce à sa talonnade astucieuse que Wajdi Kechrida a pu centrer pour Taha Khenissi, auteur de l'ouverture du score (0-1, 73e). L'attaquant venait de toucher les montants et a finalement concrétisé l'un des rares temps forts de son équipe.

Abasourdis par ce but, les Black Stars ont d'abord été résignés, d'autant qu'Hassen a fait la parade qu'il fallait face à Mubarak Wakaso (79e). C'était sans compter un fait de jeu qui a envoyé les deux nations en prolongations : sur un coup franc anodin du même Wakaso, Rami Bedoui a prolongé le ballon dans ses propres filets, offrant l'égalisation à l'adversaire (1-1, 90e+2). Cruel sachant qu'il venait d'entrer en jeu.

Durant les 30 minutes de jeu supplémentaires, la Tunisie et le Ghana n'ont pas su se départager non plus. C'est donc l'exercice difficile des tirs au but qui a forcé la décision. A ce petit jeu là, le coup de poker d'Alain Giresse a fonctionné. Alors qu'aucun de ses hommes n'a loupé un tir, Farouk Ben Mustapha a justifié la sortie d'Hassen, écœuré par cette décision, en stoppant la tentative de Caleb Ekuban. Défiant les pronostics, la Tunisie affrontera Madagascar, l'équipe surprise de la compétition. Pour, enfin, signer une première victoire dans cette CAN 2019 ?

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0