Le Cameroun n’est toujours pas brillant dans le jeu, mais il sera bien au rendez-vous des quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2021. Face à une équipe des Comores fortement déforcée à cause du COVID et privée de gardien de but de métier, les Lions indomptables de Vincent Aboubakar se sont imposés dans une franche difficulté, ce lundi soir à Yaoundé (2-1).
Si les Cœlacanthes ont été rapidement réduits à dix suite à l’exclusion sévère de leur capitaine Nadjim Abdou (7e), ils ont fait souffrir l’équipe du pays hôte tout au long du match. Le Cameroun affrontera la Gambie en quarts de finale samedi prochain, toujours au stade d’Olembé.
Le film du match
Qualif Coupe du Monde - CAF
La FIFA a tranché : le match Algérie – Cameroun ne sera pas rejoué
07/05/2022 À 13:08

L’exclusion d’Abdou, un coup du sort de plus pour les Comores

Privés de sept joueurs positifs au Covid et de leurs trois gardiens de buts, les Comoriens ont été plombés par une sévère décision de l’arbitre éthiopien Bamlak Tessema Weyesa. Leur capitaine Nadjim "Jimmy" Abdou a ainsi été exclu dès la 7e minute, pour une semelle maladroite sur Franck Zambo Anguissa. Malgré ce nouveau coup du sort, les hommes d’Amir Abdou (lui aussi absent suite à un test positif) ont tenu jusqu’à la demi-heure de jeu et le but inscrit par Karl Toko Ekambi, d’une belle frappe croisée du droit après un service de Vincent Aboubakar (1-0, 29e). Toujours aussi peu efficaces avec le ballon à l’intérieur du jeu, les Lions indomptables ne se sont pas davantage montrés dangereux au cours du premier acte. Le gardien André Onana a même dû sortir deux arrêts de très haut niveau devant Ahmed Mogni et Mohamed Youssouf, coup sur coup (32e).

M’Changama, auteur d’un but plein d’honneur

Un improbable mais très réussi double arrêt d’Alhadhur, le défenseur de l’AC Ajaccio devenu gardien ce lundi, devant Aboubakar et Ngamaleu (54e) a maintenu les Comores dans la rencontre. Jusqu’au but inscrit par le capitaine des Lions, sur une passe lumineuse de Martin Hongla (2-0, 70e). Un 6e but historique pour Vincent Aboubakar dans cette Coupe d’Afrique des Nations : c’est la première fois depuis 1998 qu’un joueur marque plus de 5 fois dans la reine des compétitions africaines. Le somptueux coup franc inscrit à 35 mètres par Youssouf M’Changama une dizaine de minutes plus tard (2-1, 81e) a clos une rencontre bien rocambolesque sur la pelouse d’Olembé. Les Cœlacanthes comoriens en auront vécu des choses, ce lundi à Yaoundé. Ils peuvent cependant quitter cette 33e CAN la tête haute. Le Cameroun, qui n’a connu aucun cas de COVID depuis le début de la compétition, affrontera la Gambie samedi en quarts de finale.
Qualif Coupe du Monde - CAF
Belmadi : "Ces arbitres ne respectent pas notre pays"
30/03/2022 À 07:21
Qualif Coupe du Monde - CAF
Immense désillusion pour l'Algérie
29/03/2022 À 22:20