Getty Images

13-0 ! Les Etats-Unis commencent par un incroyable record, Morgan par un quintuplé

13-0 ! Les Etats-Unis commencent par un incroyable record, Morgan par un quintuplé

Le 11/06/2019 à 22:50Mis à jour Le 11/06/2019 à 23:17

COUPE DU MONDE FEMININE - Championnes du monde en titre, les Etats-Unis ont frappé très fort pour leur entrée dans le tournoi. Et le mot est faible. Les Américaines ont tout simplement signé la victoire la plus large de l'histoire de l'épreuve en pulvérisant la Thaïlande 13-0, mardi, à Reims. Un véritable festival durant lequel l'ancienne Lyonnaise, Alex Morgan, a inscrit la bagatelle de cinq buts

Sur le papier, il n’y avait a priori pas photo entre les Etats-Unis et la Thaïlande. Et ce constat s’est vérifié sur le terrain, puisque les Américaines ont infligé une raclée monumentale aux Thaïlandaises mardi soir (13-0) lors de leur entrée en lice dans cette Coupe du Monde. Alex Morgan (auteure d’un quintuplé), Rose Lavelle, Sam Mewis (un doublé chacune), Lindsey Horan, Megan Rapinoe, Mallory Pugh et Carli Lloyd ont trouvé le chemin des filets pour la Team USA, qui a battu le record de la victoire la plus large dans un Mondial féminin.

Finaliste malheureux il y a quatre ans, le Japon a concédé un match nul surprenant face à l’Argentine lundi (0-0). Les Etats-Unis n’ont, quant à eux, absolument pas laissé le doute s’immiscer contre la Thaïlande. L’inévitable Alex Morgan s’est ainsi rapidement mise en évidence en ouvrant le score de la tête (12e). Rose Lavelle (20e) et Lindsey Horan (32e) ont elles aussi marqué au cours d’un premier acte que les joueuses de Jill Ellis ont dominé de la tête et des épaules.

Dix buts en deuxième période

Asphyxiées pendant 45 minutes, les Thaïlandaises ont limité la casse tant bien que mal. Avant d’exploser complètement au retour des vestiaires. Intenable, Alex Morgan a fait parler sa qualité de finition pour inscrire quatre nouveaux buts (53e, 74e, 81e, 87e) et s’offrir un retentissant quintuplé. Sam Mewis (50e, 54e) et Rose Lavelle (56e) y sont chacune allées d’un doublé. La capitaine Megan Rapinoe a elle aussi participé à la fête (79e), alors que les entrantes Mallory Pugh (85e) et Carli Lloyd (92e) ont fait boire le calice jusqu’à la lie à la pauvre gardienne des Chaba Kaew, Sukanya Charoenying.

Portée par une Alex Morgan étincelante, les Stars and Stripes établissent le record de la victoire la plus large en Coupe du Monde, hommes et femmes confondus. Même si la faiblesse de l’opposition doit être prise en compte, les tenantes du titre pouvaient difficilement espérer entrée en lice plus réussie. La Team USA cherchera à poursuivre sur son excellente lancée face au Chili, qu’elle affrontera dimanche prochain au Parc des Princes (18h).

United States' forward Alex Morgan (C) celebrates after scoring a goal during the France 2019 Women's World Cup Group F football match between USA and Thailand, on June 11, 2019, at the Auguste-Delaune Stadium in Reims, eastern Franc

United States' forward Alex Morgan (C) celebrates after scoring a goal during the France 2019 Women's World Cup Group F football match between USA and Thailand, on June 11, 2019, at the Auguste-Delaune Stadium in Reims, eastern FrancGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0