Getty Images

Les Bleues ouvrent en grand

Les Bleues ouvrent en grand

Le 07/06/2019 à 22:54Mis à jour Le 08/06/2019 à 00:44

COUPE DU MONDE - A l'occasion du premier match de ce Mondial et de leur entrée dans la compétition, les Bleues ont parfaitement maîtrisé leur sujet vendredi au Parc des Princes. Emmenées par Le Sommer, qui a ouvert le score (9e), Renard, auteure d'un doublé (35e, 45e), et Henry (85e), les joueuses de Corinne Diacre ont pu réviser leurs gammes et font ainsi le plein de confiance.

Elles ont tenu leur rang, et réussi leur entrée en matière. Les Bleues ont remporté le match d'ouverture du Mondial ce vendredi soir au Parc des Princes, en disposant très largement de la Corée du Sud (4-0). L'équipe de France l'a emporté grâce à des réalisations d'Eugénie Le Sommer (9e), un doublé de Wendie Renard (35e, 45e) et un but d'Amandine Henry (85e). Les joueuses de Corinne Diacre ont confirmé leur bonne forme, affichée lors des matches amicaux, en signant un sixième succès de rang. De bon augure pour la suite de la compétition.

Dans un Parc des Princes bien garni pour l'occasion, les Bleues ont parfaitement géré la pression qui entoure un match d'ouverture d'un Mondial à domicile. Disposées dans un 4-3-3, elles ont très vite imposé leur style et instauré un pressing qui a étouffé leur adversaire. Une maîtrise technique qui a souvent rimé avec efficacité face à une défense coréenne beaucoup trop frileuse.

Le Sommer-Renard-Henry, les cadres ont montré l'exemple

Totalement dépassées, la sanction est rapidement tombée pour les Coréennes. Parfaitement servie sur le côté droit par Amandine Henry, Eugénie Le Sommer a surgi dans la surface de réparation pour placer une jolie frappe sous la barre, laissant impuissante Min-Jeong Kim (9e). Une première réalisation logique et méritée, qui est survenue après cinq tentatives initiales pour les Bleues. Visiblement déterminées à tuer tout suspense, elles ont par la suite accentué leur domination, sans jamais lever le pied.

Si Griedge Mbock a connu une déception à la suite d'un but refusé, pour une position de hors-jeu après consultation du VAR, l'équipe de France n'a pas été perturbée longtemps par ce petit moment de flottement. Les Bleues ont continué d'imposer leur style. Wendie Renard est venu aggraver le score sur corner en prenant le meilleur dans les airs grâce à une tête puissante (35e). La défenseure de l'OL s'est même offert un petit plaisir en inscrivant un second but, la copie conforme du premier, juste avant la mi-temps (45e).

Dans le second acte, les joueuses de Corinne Diacre n'ont pas changé de rythme et ont conservé la même intensité en profitant des moindres brèches. À l'image d'Amandine Henry qui a inscrit le quatrième et dernier but des Bleues en fin de rencontre (85e) d'une frappe lointaine... comme d'habitude (voir tweet ci-dessus). Une victoire - la plus large pour un pays-hôte en ouverture de "son" Mondial depuis 1991 - qui porte la signature des joueuses cadres qui ont clairement assumé leur rôle. La France a désormais rendez-vous avec la Norvège, mercredi prochain à l'Allianz Riviera. Un adversaire d'un tout autre calibre.

Le Sommer

Le SommerGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0