La commission d'information continue d'auditionner les internationaux français acteurs du fiasco de Knysna. Ce lundi, deux d'entre eux se sont rendus au siège de la FFF, et non des moindres. Il s'agit en effet du capitaine tricolore au moment des faits, Patrice Evra, et du taulier des lignes arrières William Gallas. Evra est arrivé le premier, Gallas s'est présenté dans l'après-midi en compagnie de son avocat. D'autres joueurs, parmi les 23 sélectionnés pour la Coupe du monde sud-africaine, avaient déjà été entendus par téléphone, selon la FFF.

Le Conseil fédéral de la FFF étudiera le vendredi 6 août le "rapport de synthèse" établi par les trois membres de la commission d'information, ex-commission d'enquête, composée de Laurent Davenas, avocat général à la cour de Cassation, Jacques Riolacci, ancien président de la Commission de discipline de la LFP et Patrick Braouezec, président de la Fondation du football et député de Seine-Saint-Denis. Un trio "chargé d’établir les faits et les responsabilités" concernant la grève de l'entraînement du 20 juin.

Qualif. Euro 2012
"Une grande difficulté"
02/08/2010 À 07:56

Ce jour-là, les Bleus avaient décidé de ne pas s'entraîner pour protester contre l'exclusion de l'équipe de France de Nicolas Anelka, à la suite de ses insultes proférées à l'encontre du sélectionneur Raymond Domenech à la mi-temps de France-Mexique (0-2). Le nouveau sélectionneur des Bleus, Laurent Blanc, a d'ores et déjà décidé de prendre ses distances avec ces évènements en ne convoquant aucun des 23 Bleus présents en Afrique du Sud pour le match amical face à la Norvège le 11 août prochain.

Qualif. Euro 2012
Blanc dévoile ses plans
27/07/2010 À 16:21
Coupe du monde
"T’as qu’à la faire ton équipe de merde" : Anelka donne sa version de Knysna 2010
05/08/2020 À 10:28