"Pour sa première Coupe du Monde, après trois ratées, on s'attendait à plus d'enthousiasme de sa part. J'ai juste envie de voir ce qu'il va devenir quand il ne pourra plus courir derrière un ballon", voici comment Bixente Lizarazu tente d'éviter de répondre à la question que se posait récemment Nicolas Anelka dans France Soir. Souvenez-vous : "Lizarazu, c'est qui? Une légende vivante? Ou un ancien joueur frustré?".

Interrogé par le Figaro sur sa reconversion dans les médias, Lizarazu ne peut pas vraiment échapper aux polémiques qui crépitent encore comme des cendres encore chaude dans la cheminée de l'équipe de France. Le jugement ferme qu'il a porté pendant l'épreuve, disons à mi-chemin entre les opinions de Christophe Dugarry et les affirmations radicales de Lilian Thuram, devrait avoir des échos pendant de longs mois encore. «Mon nouveau métier, c'est de décrypter un sport qui est devenu complètement formaté, a rappelé Liza, consultant pour TF1 et RTL. Pas d'entrer dans de pathétiques querelles de cours d'école."

Coupe du monde
"T’as qu’à la faire ton équipe de merde" : Anelka donne sa version de Knysna 2010
05/08/2020 À 10:28

Soit, mais la pique lancée plus haut relance à elle seule ce dialogue de sourds. A quand un lieu pour poser la vraie question, à la source de la polémique ? A quand une vraie rencontre entre ce nouveau journaliste et Anelka ? "Anelka s'est-il expliqué sur son insulte à Domenech ? Rien.", lance Lizarazu. A quand la réponse d'Anelka en direct sur Téléfoot ?

Coupe du monde
"Domenech n'a pas su gagner le respect de ses joueurs car il n'avait rien gagné"
19/06/2020 À 23:02
Coupe du monde
"Un jour, Domenech s'invite chez Anelka et lui demande comment il souhaite jouer…"
19/06/2020 À 13:10