Getty Images

Après France-Pérou, les notes des Bleus : Kanté, le conquistador

Les notes des Bleus : Kanté, le conquistador

Le 21/06/2018 à 19:37Mis à jour Le 21/06/2018 à 23:33

COUPE DU MONDE – Comme face à l'Australie, N'Golo Kanté a régné sur le milieu de terrain. Flanqué d'un homme à tout faire, Paul Pogba s'est libéré. En attaque, la titularisation d'Olivier Giroud a donné de multiples solutions. Didier Deschamps a, en revanche, perdu son pari avec Blaise Matuidi. Les notes des Bleus face au Pérou (1-0).

Hugo Lloris : 6

J'ai aimé : Attentif sur la frappe de Guerrero (30e), il n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent mais a signé l'arrêt qu'il fallait dans un moment crucial.

Je n'ai pas aimé : Un jeu au pied moyen.

En bref… The right man at the right time.

Hugo Lloris n'a pas pris de but pour sa 100e sélection sous le maillot bleu.

Hugo Lloris n'a pas pris de but pour sa 100e sélection sous le maillot bleu.Getty Images

Benjamin Pavard : 4,5

J'ai aimé : Il a répondu aux nombreuses sollicitations sur son côté avec aplomb même s'il a parfois semblé à la limite. Pavard n'a pas de marge.

Je n'ai pas aimé : Il n'a pas toujours bien combiné avec Kylian Mbappé et confirmé ses difficultés à prendre la largeur en phase offensive. Le scénario du match ne l'a pas aidé à prendre l'aile mais il doit apporter plus devant. Il ne s'est pas embarrassé dans les relances ce qui a participé à maintenir l'équipe de France sous pression.

En bref… Trop limité dans le camp adverse.

Raphaël Varane : 6,5

J'ai aimé : Un vrai match de patron. Cette semaine, il revendiquait son rôle de leader et il a joint les paroles aux actes. Le défenseur des Bleus a affiché une grande sérénité avec le ballon et l'agressivité nécessaire aux duels. Dans un début de match compliqué, son calme a fait beaucoup de bien.

Je n'ai pas aimé : Une relance ratée sur la meilleure occasion péruvienne (50e). Seul point noir d'un match solide.

En bref… Propre, costaud.

Raphaël Varane lors du match France-Pérou.

Raphaël Varane lors du match France-Pérou.Getty Images

Samuel Umtiti : 6,5

J'ai aimé : Il a mis un gros impact d'entrée et montré la voie dans l'engagement. Fébrile depuis plusieurs mois, il a retrouvé ses bases solides et ça change beaucoup de choses. Son duo avec Varane ? Homogène et constant.

Je n'ai pas aimé : Il est pris sur le contrôle orienté de Guerrero (31e). Un oubli sans conséquence.

En bref… Un Umtiti de combat.

Lucas Hernandez : 5,5

J'ai aimé : Il a globalement bien répondu dans les duels et dans un domaine qu'il maîtrise : l'agressivité. Il a décidé d'apporter le surnombre en début de seconde période et a repoussé parfois à lui tout seul les Péruviens.

Je n'ai pas aimé : Un début de match très compliqué face à Carrillo. Il a souffert dans son placement et n'a pas été franchement par les atermoiements de Matuidi. Il rate une occasion en or qui aurait pu permettre aux Bleus de s'offrir de la sérénité (43e).

En bref… Quel guerrier !

Lucas Hernandez.

Lucas Hernandez.Getty Images

N'Golo Kanté : 8

J'ai aimé : On ne la lui fait pas. Dans un début de match étouffant, il s'est chargé de mettre de l'ordre en se démultipliant. Entre ses ballons récupérés et ses orientations, il fut la bouffée d'oxygène des Bleus. Avec ce Kanté, il ne pouvait rien leur arriver. Plus surprenant, il a brillé dans la construction et la prise d'espaces. Un grand match.

Je n'ai pas aimé : Un contrôle raté (44e). Voilà. C'est tout.

En bref… Il s'est chargé de climatiser la Iekaterinbourg Arena.

Vidéo - "Kanté était au four, au moulin, à la cave et au grenier"

01:28

Paul Pogba : 7

J'ai aimé : Comme face à l'Australie, c'est de lui qu'ait venu la délivrance. Il ne s'est pas contenté de récupérer le ballon sur l'action du but mais a aussi parfaitement lancé Giroud. Le milieu à deux ne l'a pas gêné, bien au contraire, et il a affiché une vraie complicité avec Kanté. Ce jeudi, il fut la première rampe de lancement et a su trouver les espaces nécessaires.

Je n'ai pas aimé : Deux pertes de balle dangereuses dans l'axe en une minute (21e) et une baisse de régime en fin de seconde période.

En bref… Et si Pogba avait enfin trouvé sa place dans cette équipe de France ?

Remplacé par Steven N'Zonzi (88e).

Blaise Matuidi : 4

J'ai aimé : Il a tenté de colmater les brèches et n'a jamais cessé de courir.

Je n'ai pas aimé : Il n'a jamais vraiment su se situer et a clairement fragilisé le onze. Matuidi n'était pas dans son rôle et le choix de Deschamps de le titulariser sur l'aile gauche l'a mis en difficulté. Offensivement, il n'a rien apporté et a quasiment condamné son aile. Derrière, il a laissé quelques libertés à Advincula. Son carton jaune récolté très tôt (15e) ne lui a pas rendu service non plus.

En bref… Un choix risqué, un pari perdu.

Vidéo - "Matuidi à gauche, ça condamne les attaques sur le côté"

00:42

Kylian Mbappé : 5,5

J'ai aimé : Sa prise d'espace. Il a posé problème aux Péruviens sitôt qu'il a trouvé un coin de pelouse où faire parler sa vitesse. Sa fin de première période est un modèle du genre quand il a enfin réussi à combiner avec Griezmann. Mais, ce jeudi, il s'est aussi montré précieux dans un repli beaucoup plus appliqué même si c'est son but qui retient l'attention.

Je n'ai pas aimé : Mangé sur son premier ballon, il a commencé par une leçon d'engagement. Il mériterait parfois de jouer plus simple ou de repasser par l'arrière.

En bref… Appliqué à défaut d'être tranchant.

Remplacé par Ousmane Dembélé (74e).

Vidéo - "Mbappé homme du match, c’est un petit scandale"

00:43

Antoine Griezmann : 4,5

J'ai aimé : L'ouverture du score de Mbappé l'a libéré. Plus disponible et surtout beaucoup mieux inspiré dans ses orientations, il a peu à peu refait surface à l'image de son excellent décalage pour Hernandez (43e). Mais il a de nouveau disparu après la pause.

Je n'ai pas aimé : Il ne nous avait pas habitué à autant d'approximations et il a mis une bonne demi-heure à rentrer dans son match entre frappe devisée (11e) et tentative trop molle (16e).

En bref… Un début de Coupe du monde qui rappelle son début d'Euro. Très poussif.

Remplacé par Nabil Fekir (80e).

Olivier Giroud : 7

J'ai aimé : In-dis-pen-sable. Dans les déviations, il a offert deux balles de but à Griezmann (11e, 16) et Mbappé (15e). Olivier Giroud a apporté tout ce qu'il manquait aux Bleus face à l'Australie et c'est autour de lui que s'est construite l'animation offensive tricolore. Il s'est même permis de briller dans un registre qui n'est pas le sien : en profondeur. Et c'est sur une de ses frappes déviées que Mbappé a trouvé la lumière. Pour ne rien gâcher, il s'est montré très précieux sur les corners adverses.

Je n'ai pas aimé : Une seconde période plus quelconque.

En bref… Fin du débat.

Olivier Giroud, si précieux contre le Pérou.

Olivier Giroud, si précieux contre le Pérou.Getty Images

0
0