Getty Images

Coupe du monde : L'Argentine au bord du gouffre après sa défaite contre la Croatie (0-3)

L'Argentine est au bord du gouffre

Le 21/06/2018 à 21:51Mis à jour Le 21/06/2018 à 22:13

COUPE DU MONDE 2018 – L'Argentine est proche de l'élimination. Lionel Messi et ses partenaires ont été largement battus par la Croatie, jeudi, à Nijni Novgorod (0-3). Ils comptent un petit point après deux rencontres dans le groupe D et n'ont plus leur destin entre leurs mains. Ante Rebic, Luka Modric et Ivan Rakitic offrent, eux, une qualification pour les huitièmes de finale à leur sélection.

L'Argentine va devoir aller bruler quelques cierges. Pas pour voir un réveil de son Messi, pas pour le moment en tout cas. Mais histoire de prier pour que l'Islande ne s'impose pas ce vendredi face au Nigeria (17h00). Sinon, les Argentins pourraient se retrouver dans une situation encore plus tendue. Pour aller en huitièmes de finale et envoyer Messi and co en vacances, l'Islande n'aurait en effet besoin que d'un nul lors du dernier match face à des Croates déjà qualifiés. Une victoire islandaise vendredi assombrirait donc clairement le tableau de l'Albiceste. Et pourtant, il est déjà bien noir.

Cinq jours après avoir concédé un nul face à l'Islande (1-1), l'Argentine a subi la loi de la Croatie (0-3). Dans ce match qui annonçait un beau spectacle, on ne s'est cependant pas régalé. Si Luka Modric a certes signé un joli but d'une frappe de 20 mètres pour doubler la mise (0-2, 80e), les artistes ont oublié de fournir du spectacle. Mais le résultat, avec cette dégringolade de l'Argentine de Messi, est déjà un petit événement. Et la sélection sud-américaine n'a pas mérité mieux.

Sans idée

Sans Angel Di Maria – relégué sur le banc -, l'Argentine n'a encore une fois rien montré face à une Croatie patiente. Lionel Messi a une nouvelle fois été bien discret, très loin des attentes. Sergio Agüero n'a pas été en reste. A leur décharge, les deux n'ont pas été aidés par le jeu très pauvre de leur sélection qui manque cruellement de créativité. Et cette Argentine sans inspiration a finalement été plombée sur une grossière erreur de son gardien. Titulaire en l'absence de Sergio Romero, Willy Caballero a complétement manqué une relance qu'Ante Rebic a su convertir en but d'une belle reprise de volée (0-1, 53e). La fin des rares espoirs argentins.

Malgré les entrées de Gonzalo Higuain et Paulo Dybala, l'Argentine ne s'en est jamais relevée. Elle a continué de sombrer après cette terrible boulette. Il y a bien eu une occasion pour Meza et Lionel Messi (64e). Mais sinon, la Croatie ne s'est pas fait prier pour enfoncer le clou face à une Albiceslete forcée d’essayer de faire un peu plus le jeu. Les talentueux Modric et Rakitic (0-3, 90e) ont alors accentué l'ampleur de cette victoire qui a tourné à l'humiliation. Sans être époustouflante, la Croatie s'assure de jouer les huitièmes de finale et envoie ainsi un message dans cette Coupe du monde. L'Argentine va elle vite devoir trouver des cierges.

0
0