Getty Images

Cristiano Ronaldo, sans pression mais avec appétit pour le Mondial

Ronaldo, sans pression mais avec appétit

Le 14/06/2018 à 23:18

COUPE DU MONDE - Depuis l’Euro 2016, Cristiano Ronaldo a atteint l’apothéose en sélection. Enfin titré avec le Portugal, CR7 peut aborder le Mondial sans une pression démesurée. Le Madrilène ne manquera pas pour autant d’appétit en Russie…

Il y a deux ans, Cristiano Ronaldo a réparé une anomalie. À l’époque triple Ballon d’Or, triple vainqueur de la Ligue des champions, triple champion d’Angleterre, champion d’Espagne, ou quadruple Soulier d’Or européen, il n’avait jamais été titré avec le Portugal. C’est depuis le banc, blessé, que CR7 a assisté au sacre de la Seleçao face à la France, le 10 juillet 2016 (1-0). Ce soir d’été, le Madrilène a sans doute atteint l’apothéose de sa carrière : il courait depuis plus de douze ans après un titre international. Deux ans après, ce sacre lui permet d’aborder le Mondial 2018 sans pression. Le Portugais ne manquera cependant pas d’appétit, dès son entrée en lice face à l’Espagne vendredi.

"Oubliez les trophées individuels, la Ligue des champions, disait-il après la victoire portugaise au championnat d’Europe. Ce moment qu’on est en train de vivre est le plus fort de ma vie." La déclaration peut paraître étonnante, pour un joueur si affamé de titres, et si obsédé par les récompenses individuelles. Cela serait oublier pourtant à quel point CR7 a été frustré par sa carrière en équipe nationale.

Le fardeau du titre

Avant l’Euro 2016, Ronaldo n’avait connu que des déceptions en sélection. Certes, il était passé tout près d’emporter un titre lors de sa première grande compétition internationale, le championnat d’Europe 2004 disputé à domicile. Après le crève-coeur de la finale, perdue face à la Grèce (1-0), la sélection portugaise est pourtant devenue un poids. Dans les années suivant la Coupe du monde 2006, où la Seleçao a échoué contre la France en demi-finales (1-0), elle s’est même transformée en fardeau pour son leader, courant après un titre qu’il a longtemps cru ne jamais pouvoir accrocher.

Éliminé en quarts de finale à l’Euro 2008, en huitièmes au Mondial 2010, en demi-finales au championnat d’Europe 2012, et au premier tour lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, le Portugal a connu des hauts et des bas. Sans jamais accrocher le titre qui manquait tant à sa star. Une étoile qui a peiné, elle aussi, à briller dans les grandes occasions internationales. Si Ronaldo cumule 81 buts en 150 sélections, il ne compte par exemple que trois petites réalisations en trois participations au Mondial.

Vidéo - Portugal - Silva : "Cristiano Ronaldo est un exemple pour nous"

00:45

Le match du Ballon d’Or

Tout cela, c’était avant 2016. Désormais, Cristiano Ronaldo s’est ôté du poids du titre en sélection, qui pèse toujours sur son éternel rival argentin, Leo Messi. Sans sous-estimer l’appétit du quintuple Ballon d’Or portugais, il n’a plus l’obligation de gagner avec le Portugal. Son apothéose en sélection, lui l’a déjà connue le 10 juillet 2016. Même s’il doit rester, dans un coin de son esprit, la frustration de n’avoir pu disputer la finale jusqu’au bout : il était sorti après un choc avec Dimitri Payet, se transformant en coach improvisé sur le bord du terrain.

CR7 ne manquera pourtant pas de raisons de vouloir briller en Russie. La première relève de son obsession, jamais cachée, pour les titres individuels. Déjà sur le toit de l’Europe avec le Real, le Portugais peut grimper sur celui du monde avec le Portugal, et se donner toutes les chances de devenir l’unique sextuple vainqueur du Ballon d’or. La seconde, elle, est plus pragmatique : à 33 ans, et même s’il affirme vouloir jouer "encore 10 ans", la Coupe du monde 2018 représente sûrement la dernière occasion pour Ronaldo de jouer un Mondial dans la force de l’âge. Avant un été potentiellement agité sur le marché des transferts. Autant de raisons de montrer à l’Espagne, vendredi, qu’il n’en a pas fini de gagner.

Vidéo - Portugal - Ronaldo : "Essayer de faire comme à l'Euro 2016"

00:30
0
0