AFP

Mbappé et son choc avec Rami : "Il n'y a pas mort d'homme"

Mbappé et son choc avec Rami : "Il n'y a pas mort d'homme"

Le 13/06/2018 à 18:19Mis à jour Le 13/06/2018 à 18:37

COUPE DU MONDE 2018 - Mardi, il avait quitté le stade de Glebovets et l’entrainement avec un gros nuage au-dessus du crâne. Touché à la cheville suite à un coup d’Adil Rami, l’attaquant parisien a complètement dédouané le défenseur marseillais, mercredi.

Kylian Mbappé est arrivé en short, casquette FFF vissée sur la tête et cheville nullement entravée. Presque aussi rapidement qu’il évolue sur le pré, il est revenu sur sa petite frayeur de la veille, désormais oubliée. Parce que ce mercredi, il s'est entraîné le plus normalement du monde et était parmi l’équipe qui pourrait bien débuter face à l'Australie, samedi.

Il a tenu, évidemment, à dégonfler une bulle qui avait pris une ampleur un brin déraisonnable sur les réseaux sociaux notamment, mardi soir. S’il avait commencé à le faire sur Twitter, il a poursuivi mercredi en conférence de presse. Avec la maturité qui le caractérise. "C'est quand même un coup anodin. Il (Adil Rami) est un peu en retard mais il n'y a pas mort d'homme. Ça a pris des grosses proportions. Je ne voulais pas que ça prenne le pas sur l'équipe c'est pour ça que j'ai vite réagi."

Avant d'ajouter, un peu plus tard : "Comme je l'ai dit, c'est arrivé et ça arrivera encore. Peut-être que je prendrai un autre coup demain. Peut-être que les gens en ont fait une affaire parce que c'est un Marseillais". Elle est définitivement éteinte. "Je suis à 100%. Il a touché la cheville gauche, pas la droite", a-t-il conclu dans un sourire.

0
0