L’avantage avec Thomas Meunier, c’est qu’il n’a pas la langue dans sa poche. Mais, parfois, cela peut s’avérer répétitif. Surtout lorsqu’il s’agit d’évoquer la demi-finale de Coupe du monde, perdue, face à l’équipe de France. Deux mois après la défaite des Diables Rouges, et certaines déclarations tapageuses au coup de sifflet final, le latéral belge a remis une pièce dans la machine en évoquant le scénario de cette demi-finale marquée par l’unique but de Samuel Umtiti.
Interrogé par Le Soir mardi, et relayé par RMC, Meunier explique d’abord avoir reçu du soutien au sein du PSG. "Les cinq premières personnes croisées à la reprise des entraînements du PSG m'ont dit qu'on méritait de gagner, avance le latéral belge. (...) Après, parfois, dans la salle de kiné, on me lance 'ce n'est que pour les champions du monde ici', mais cela reste bon enfant."
Coupe du monde
Se souvenir des belles choses
10/09/2018 À 16:32
Voilà pour l’accueil. Mais le match en lui-même, qu’en ont pensé Meunier, suspendu pour le match, et l’effectif belge ? Visiblement pas du bien. Surtout concernant l’identité de jeu des Français : "C'était très frustrant de jouer face à eux, détaille le latéral. Nous, on voulait un match avec deux équipes. Or, sur le terrain, il n'y en avait qu'une désireuse de développer un jeu offensif et d'apporter de l'intensité et du spectacle". Comprendre : la Belgique a joué au foot, la France beaucoup moins. Mais, n’en déplaise à Meunier, l’issue reste la même : les Bleus sont sur le toit du monde pour quatre ans et demi. Et c’est tout ce qui importe.

Pogba et Kanté avec la Coupe du monde

Crédit: Getty Images

Euro 2020
Bilan parfait pour la Belgique
IL Y A 2 HEURES
Euro 2020
Il est partout, peut-être "un peu trop" : Mbappé réussit-il son début d’Euro ?
IL Y A 4 HEURES