Entrée en lice complètement manquée pour le pays organisateur de la XXIIe Coupe du monde. Le Qatar s'est très logiquement incliné face à l'Equateur, dimanche, dans le premier match du groupe A (0-2). Totalement impuissants sur le plan offensif, les hommes de l'Espagnol Felix Sanchez ont craqué face à Enner Valencia, auteur d'un doublé en première période (16e sp et 31e). Les solides Equatoriens de Gustavo Alfaro prennent la tête de la poule qui comprend également le Sénégal et les Pays-Bas qui joueront lundi (17 heures).
Coupe du monde
Porté par sa génération, uni par ses symboles : le Sénégal est enfin lancé
29/11/2022 À 19:07
Tant attendu par les Qataris, ce match d'ouverture est parti sur les chapeaux de roue et les Equatoriens ont cru ouvrir le score très rapidement. Le but de Valencia, suite à un long coup franc et une sortie aérienne totalement ratée du gardien qatarien Saad Al-Sheeb, a pourtant été annulé par le VAR pour une position de hors-jeu (3e). Cela n'a toutefois pas calmé la volonté offensive des Sud-Américains pendant que les hôtes de la compétition ne parvenaient absolument pas à sortir de leur camp.
Valencia est revenu à la charge en percutant plein axe et a obtenu un penalty pour une faute du décidément très maladroit Al-Sheeb avant de transformer la sanction en finesse (0-1, 16e). L'attaquant de Fenerbahce a signé le tout premier but de ce Mondial 2022, son 36e en 75 sélections. Face à des Qataris incapables de jouer correctement vers l'avant, Valencia s'est même offert un doublé d'une superbe tête décroisée sur un centre de l'arrière droit Angelo Preciado (0-2, 31e).

Un Qatar sans idée

Le Qatar a fini par réagir juste avant la pause avec son avant-centre star Almoez Ali qui a raté sa tête seul face à Hernan Galindez alors que la Tri gérait son avance (45e+5). Les locaux auraient pu surfer sur cette réaction mais Sanchez n'a rien changé à la reprise et ses joueurs non plus. Ils ont plutôt cherché à ne pas encaisser de nouveau but alors qu'un certain nombre de spectateurs du stade Al-Bayt quittait prématurément les tribunes.
Al-Sheed s'est tout de même repris en détournant la frappe enroulée de Romario Ibarra (55e). Si le piston droit qatari Perdo Miguel a placé une tête de peu hors-cadre (62e), il a fallu attendre la fin de match et une tentative de lob en pleine course de l'entrant Mohammed Muntari pour revoir les "Bordeaux" à l'attaque (86e). Novice à ce niveau, le Qatar n'a finalement cadré aucun de ses 5 tirs et devient le premier pays organisateur à s'incliner pour son premier match. Plus cohérent et plus efficace (3 tirs cadrés sur 5), l'Equateur s'est imposé sans avoir besoin de forcer mais sait que sa tâche sera beaucoup plus corsée vendredi prochain face aux Pays-Bas.
Coupe du monde
Le Sénégal poursuit son rêve
29/11/2022 À 16:58
Coupe du monde
Qualifiés et premiers : les Pays-Bas ont fait le boulot
29/11/2022 À 16:57