Après Thierry Henry, Gareth Bale ? Lundi, le Gallois s'est dit prêt à se joindre à un mouvement de boycott des réseaux sociaux pour lutter contre les abus racistes et le harcèlement en ligne. Deux de ses coéquipiers au pays de Galles, Ben Cabango et Rabbi Matondo, ont été victimes d'insultes racistes sur Instagram après la victoire (1-0) contre le Mexique samedi en amical à Cardiff.
"Si tout le monde le faisait en même temps, pas seulement une ou deux personnes, je le ferais, a déclaré le joueur de 31 ans, lors d'un point-presse de veille de match contre la République chèque pour les éliminatoires du Mondial 2022. S'il s'agissait d'une campagne où de nombreuses personnes influentes du sport et d'autres secteurs d'activités pourraient faire une déclaration, je pense que cela pourrait aider... Si c'était le cas, je suis tout à fait partant."

Giroud, Griezmann, Mbappé (ou Henry) : Qui finira meilleur buteur de l'histoire des Bleus ?

Coupe du monde
Van Gaal, nouveau sélectionneur des Pays-Bas ?
HIER À 07:45
Rabbi Matondo a critiqué Instagram pour ne pas avoir réagi assez rapidement, affirmant que s'il avait publié des images du match, la plateforme les auraient supprimées pour des questions de droits d'auteur. Dans un message envoyé vendredi sur Twitter, Facebook et Instagram à ses 14,8 millions de followers, Thierry Henry a annoncé se mettre en retrait jusqu'à ce que les plateformes en fassent davantage pour lutter contre le racisme et le harcèlement "toxiques".

Le Québec moins sévère que la France sur Henry : "Il est devenu un meilleur manager ici"

Coupe du monde
Improbable : l’Arabie saoudite souhaite coorganiser la Coupe du monde 2030 avec… l’Italie
16/07/2021 À 13:49
Coupe du monde
Martinez va poursuivre sa mission avec la Belgique
08/07/2021 À 14:19