Le premier titre de champion de France des féminines du PSG est à portée de main des coéquipières de Grace Geyoro ! Dans une ambiance électrique au Groupama Stadium, les joueuses de la capitale ont ramené un match nul crucial de leur déplacement chez les Fenottes lyonnaises (0-0). Au terme d’une rencontre d’une intensité redoutable, l’écart d’un point reste inchangé entre les Parisiennes et les Rhodaniennes au classement, à une journée de la fin. Une victoire à domicile contre Dijon, vendredi soir, assurerait le premier titre de D1 féminine de l’histoire du club parisien aux filles d’Olivier Echouafni. Ce serait la fin d’une exceptionnelle hégémonie de 14 titres consécutifs pour l’équipe de Wendie Renard et d’Amandine Henry.
La soirée s’annonçait tendue, puisqu’avec cette imposante série de titres consécutifs de championnes de France, les joueuses menées par Wendie Renard sont les patronnes du football féminin français. Un succès des Parisiennes et cela en était terminé dès ce soir. Cela n’a pas été le cas, puisque que les Fenottes ont étalé leur maîtrise et leur expérience tout au long de la soirée. Et comme souvent dans ce choc historique de la D1 Arkema, le Paris Saint-Germain a procédé en contres. Diani (5e), Bachmann (23e, 45e) et Baltimore auraient pu en profiter en première période, avec un peu plus de promptitude.
Coupe de France
8-0 : comment le PSG a écrasé Yzeure en finale
15/05/2022 À 18:26

Un but refusé pour l'OL dans le temps additionnel

La seconde période des leaders du championnat a été plus compliquée : si elle ont tenu dans le défi physique, la fin de rencontre aurait pu leur échapper, notamment quand Malard a inscrit un but annulé de justesse pour hors-jeu, dans les derniers instants du match (90e+3). Une demi-heure auparavant, Bruun avait manqué la balle du titre, sur un corner parisien mal repoussé, alors que Bouhaddi avait déserté son but (62e)...
Intronisée à la fin du mois d’avril à la tête de l’OL pour remplacer Jean-Luc Vasseur, Sonia Bompastor le savait, la tâche était ardue. Alors qu’Olivier Echouafni pourrait quitter le club de la capitale après 3 ans de (très) bons et loyaux services, il va devoir maintenir ses joueuses concentrées tout au long de la semaine, pour pouvoir fêter un titre absolument attendu au Camp des Loges. Après avoir si souvent perdu et courbé l’échine face aux Lyonnaises, Irene Paredes, Kadidiatou Diani and co ne savent que trop bien quelle serait la valeur d’un premier sacre national pour les Rouge et Bleu.
Ligue 1
Messi, déception conséquente et circonstances atténuantes
09/05/2022 À 08:39
Football
Il est déjà comparé à Thiago Alcantara : qui est Mohamed El Arouch, le nouveau joyau lyonnais ?
05/05/2022 À 23:29