AFP

Le Bayern Munich remporte la Coupe d'Allemagne face au Borussia Dortmund (2-0 a.p.)

Le Bayern s'offre une coupe pour finir

Le 17/05/2014 à 10:09Mis à jour Le 18/05/2014 à 00:00

Après la Supercoupe d'Europe, le Mondial des clubs et la Bundesliga, le Bayern Munich a remporté la Coupe d'Allemagne en s'imposant devant Dortmund (2-0 a.p.). Arjen Robben et Thomas Müller ont marqué les buts de la victoire du club bavarois durant la prolongation.

Le Bayern Münich a empoché sa 17e Coupe d’Allemagne en s’imposant en finale contre le Borussia Dortmund grâce à deux buts en deuxième partie de prolongation (2-0). Une réalisation d’Arjen Robben et une autre de Müller ont suffi à faire le bonheur des Bavarois. Pourtant et comme depuis plusieurs semaines, les champions d’Allemagne n’ont pas été très sereins dans le jeu, ni séduisants. Mais l’essentiel a été assuré, la formation de Pep Guardiola termine sa saison comme elle le souhaitait, avec un nouveau trophée.

La Coupe d’Allemagne aura mis du temps à choisir son vainqueur. Pris à la gorge par une équipe du Bayern qui a effectué un très gros pressing durant les 15 premières minutes, le Borussia n’a pas encaissé de but grâce à la vigilance de Roman Weidenfeller, auteur de deux parades impressionnantes en début de rencontre (2e et 4e) devant Müller et Robben. Maitres du ballon, les Bavarois ne sont pas parvenus à déborder la défense du BVB même après l’entrée de Franck Ribéry à la place de Philip Lahm blessé (31e).

Mario Götze en duel avec Milos Jojic lors de la finale de la Coupe d'Allemagne entre le Bayerne t Dortmund.

Mario Götze en duel avec Milos Jojic lors de la finale de la Coupe d'Allemagne entre le Bayerne t Dortmund.AFP

Robben a montré le chemin

Plus entreprenant en seconde période, le Borussia s’est procuré plusieurs occasions par l’intermédiaire de Reus (61e) et Kirch (72e) mais Neuer a fait les arrêts qu’il fallait au bon moment. Dortmund aurait même dû ouvrir le score après une tête de Hummels mais l’arbitre a refusé d’accorder le but, jugeant que Dante avait sauvé le ballon sur sa ligne (64e). Le changement tactique de Guardiola et le passage en 3-4-3 n’a pas permis au Bayern de peser offensivement. Götze a été transparent sur le front de l’attaque.

Heureusement que le club munichois peut compter sur Robben, toujours très actif et disponible. A la réception d’un centre de Boateng, le Néerlandais a repris du gauche pour marquer (1-0, 107e). Fautif au début et à la conclusion de l’action, Weidenfeller a loupé le coche. Le gardien allemand n’a en revanche rien pu faire sur le deuxième but de Müller (2-0, 123e). Les Bavarois ont pris leur temps, ils n’y ont pas mis la manière mais le plus important était de finir la saison sur une bonne note et de ce point de vue-là, la mission a été accomplie.

0
0