Panoramic

Le Portugal en demi-finale après avoir éliminé la Pologne (1-1, 5 tab à 3)

Le Portugal est décidément insubmersible

Le 30/06/2016 à 23:38Mis à jour Le 01/07/2016 à 00:55

EURO 2016 - Mené au score, poussé en prolongation, le Portugal a finalement eu raison de la Pologne aux tirs au but (1-1, 5 tab à 3), jeudi au Stade Vélodrome de Marseille. Les Lusitaniens disputeront mercredi à Lyon une quatrième demi-finale lors des cinq dernières éditions de l'Euro. Ils défieront le vainqueur de Pays de Galles - Belgique. Pour la Pologne, la belle aventure est terminée.

Le Portugal s'en est une nouvelle fois sorti in extremis. Et les coéquipiers de Cristiano Ronaldo disputeront - encore - les demi-finales de l'Euro. Comme lors du tour précédent, les hommes de Fernando Santos n'ont pas réussi à faire la décision dans le temps réglementaire. Mais contrairement à ce qu'il s'était produit face à la Croatie, ils ont cette fois dû attendre la séance de tirs au but pour se qualifier face à l'équipe de Pologne (1-1, 5 tirs au but à 3). Une unique parade de Rui Patricio sur la tentative de Jakub Błaszczykowski et une frappe décisive de Ricardo Quaresma ont donné la victoire aux Portugais. Mercredi à Lyon, les Lusitaniens défieront le vainqueur de Pays de Galles - Belgique. Les deux nations s'affrontent vendredi à Lille.

Il est visiblement écrit dans ce tournoi que le Portugal ne se rendra jamais la tâche facile. Et que ses supporters souffriront jusqu'au bout. Après trois nuls lors de la phase de poules et un huitième des plus accrochés, la Seleção a encore éprouvé de grandes difficultés à maîtriser la partie contre une équipe de Pologne qui a défendu avec beaucoup de justesse durant 120 minutes. Elle s'est même fait peur à plusieurs reprises sur les contres tranchants de ses adversaires. Sans un grand Pepe, les demi-finales auraient pu lui passer sous le nez.

Lewandowski avait débloqué son compteur

Tout avait d'ailleurs très mal démarré pour le Portugal, qui a encaisse - après moins de deux minutes - le deuxième but le plus rapide de l'histoire de l'Euro. Rui Patricio a dû s'incliner après une frappe de Robert Lewandowski consécutive à un centre parfait de Kamil Grosicki (1-0, 2e). La toute première réalisation de l'attaquant du Bayern en Championnat d'Europe.

Renato Sanches et Artur Jedrzejczyk

Renato Sanches et Artur JedrzejczykPanoramic

Après une entame de match pour le moins calamiteuse, la Seleção a petit à petit repris le dessus. Cristiano Ronaldo a cru obtenir un penalty après une faute évidente de Michal Pazdán (30e) mais Felix Brych, l'arbitre principal de la rencontre, ne lui a pas accordé. Qu'importe car trois minutes plus tard, Renato Sanches s'est chargé d'égaliser. Du haut de ses 18 ans, le Portugais a pris sa chance à l'entrée de la surface polonaise après une déviation de Nani pour ramener les siens dans le match (1-1, 33e). Celui qui vient de rejoindre le Bayern est devenu par la même occasion le plus jeune buteur de l'Euro dans un match à élimination directe.

Fernando Santos avait annoncé la couleur ces derniers jours. Ce qui importe avant tout, c'est la qualification. Ses joueurs se sont donc attachés à bien défendre avant d'essayer de faire parler le talent des individualités qui composent l'équipe. Mais une nouvelle fois, à l'image de Cristiano Ronaldo, qui a raté tout ce qu'il a entrepris, ces dernières n'ont pas été au rendez-vous. A l'issue de 90, puis de 120 minutes, le score n'a donc plus bougé. Il a fallu disputer la séance de tirs au but. La suite de l'histoire est connue. Jakub Błaszczykowski a vu sa tentative sortie par Rui Patricio alors que Ricardo Quaresma a lui envoyé son équipe au tour suivant.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0