Les Oranje ont réussi leur grand retour sur la scène internationale. Absents de l'Euro 2016 puis du Mondial 2018, les Pays-Bas ont su remporter, dimanche, leur premier match de l'Euro face à l'Ukraine dans le groupe C (3-2). Dans une rencontre de haute intensité, ils ont connu une petite frayeur en encaissant deux buts par Yarmolenko (75e) et Yaremchuk (79e) après ceux de Wijnaldum (52e) et Weghorst (58e) mais ont aussi montré de belles ressources avec une dernière réalisation de Dumfries (85e). Les joueurs de De Boer comptent trois points comme l'Autriche, victorieuse plus tôt de la Macédoine du Nord (3-1).
Déchaînés, Néerlandais et Ukrainiens ont donné le ton de la soirée dès le coup d'envoi. Les locaux ont été les premiers à frapper et Memphis s'est tout de suite mis en évidence en partant en contre depuis son camp pour aller alerter le réactif Bushchan (2e). Si les joueurs de Shevchenko ont répondu avec un corner sur lequel Yarmolenko n'a pas cadré sa reprise de la tête (5e), leur portier a encore dû s'employer face au piston droit Dumfries (6e) puis Wijnaldum, très actif lui aussi, a raté le cadre de peu (8e).
Euro 2020
Têtes, clean sheets et abonnement aux demies : 4 stats pour une qualif' à part des Anglais
03/07/2021 À 22:28

Bushchan a sorti le grand jeu

Face à cette furia néerlandaise, les visiteurs ont bien été obligés de laisser le contrôle du ballon et de se replier dans leur camp. Cette configuration a davantage plu à Weghorst, puissant avant-centre des Oranje qui a buté sur le solide Bushchan (27e). Le portier des Bleus et Jaunes a encore sorti le grand jeu avec une superbe main ferme face à Wijnaldum (39e). Lobé sur un centre de Memphis venu de la gauche, il a pu soupirer en voyant Dumfries rater le cadre seul au second poteau (40e).
A l'autre bout du terrain, le vétéran Stekelenburg a également tenu bon pour remporter son duel face à Yarmolenko (45e) et les deux équipes ont rejoint les vestiaires dos à dos. De nouveau dominateurs à la reprise en jouant sur toute la largeur du terrain dans leur 3-5-2, les Pays-Bas ont trouvé la faille après un centre rasant de Dumfries que Bushchan a repoussé vers Wijnaldum qui ne s'est pas fait prier pour envoyer le ballon sous la barre (1-0, 52e). Placé en soutien des attaquants alors que Frenkie De Jong jouait en sentinelle, le nouveau Parisien a encore démontré sa faculté à marquer en sélection avec une 24e réalisation en 76 capes.

Le dernier mot pour Dumfries

De plus en plus mordant du haut de son 1m97, Weghorst n'a pas tardé à doubler la mise d'une reprise croisée au premier poteau en profitant d'un nouveau bon travail de Dumfries (2-0, 58e). De Boer a fait entrer Aké et Wijndal à la place de Blind et van Annholt et ses hommes semblaient se diriger vers un net succès. Sauf que les Ukrainiens n'étaient pas d'accord et leur capitaine Yarmolenko s'est chargé de les relancer en réduisant le score d'une sublime frappe enroulée pied gauche de 20 mètres (2-1, 75e).
L'avant-centre Yaremchuk a suivi le mouvement pour égaliser d'une jolie tête au point de penalty sur un coup franc de Malinovskyi (2-2, 79e). Impeccable en début de match, Bushchan s'est pourtant loupé dans une relance au pied et Aké a pu centrer de la gauche vers la tête de Dumfries qui n'a, cette fois, pas gâché l'offrande au second poteau pour ouvrir son compteur et offrir la victoire aux Néerlandais (3-2, 85e). Désormais lancés, les Oranje vont pouvoir peaufiner leur maîtrise collective et pourraient bien créer la surprise dans cet Euro. L'Ukraine, elle, a montré de réelles qualités qu'elle devra confirmer face aux Macédoniens pour prendre ses premiers points.
Euro 2020
Le festival de Kane, la revanche de Harry
03/07/2021 À 22:03
Euro 2020
L'ouragan anglais fonce à Wembley
03/07/2021 À 20:50