La défaite face à la Suisse, lundi en 8es de finale de l'Euro, ne devrait pas être le dernier match de Didier Deschamps à la tête de l'équipe de France. Malgré un entretien prévu avec Noël Le Graët la semaine prochaine, pour "déterminer les raisons de l'échec", DD devrait poursuivre son travail avec les Bleus jusqu'au terme de son contrat, à l'issue de la Coupe du monde 2022 au Qatar, affirme Le Parisien ce mercredi.
Le quotidien affirme que Deschamps est "touché, meurtri, mais pas découragé". L'ancien entraîneur de l'AS Monaco, sous contrat jusqu'en décembre 2022 (le Mondial qatari se déroulera en novembre), est "partant pour continuer sa mission". Désormais, il va "évacuer le stress post-compétition avant de se rendre à Guingamp, où l'attend Noël Le Graët", écrit Le Parisien.
Euro 2020
Un supporter anglais condamné à 10 semaines de prison pour injures racistes
03/11/2021 À 15:19
Le président de la Fédération française de football conserverait par ailleurs sa confiance en DD, selon le journal. Même s'il souhaite "procéder à une remise à plat avec le sélectionneur", la rencontre ne devrait avoir "aucun impact sur l'avenir à court terme de Deschamps". En revanche, la question d'une prolongation de contrat jusqu'en 2024, évoquée précédemment par les deux hommes, ne sera pas à l'ordre du jour de cette réunion. La cicatrice est sans doute encore un peu trop récente.

Deschamps doit-il rester ? "Si la règle est respectée, il doit quitter les Bleus"

Euro 2020
Le retour de Benzema en Bleu a "créé un déséquilibre tactique" selon Giroud
15/10/2021 À 15:51
Euro 2020
Le Graët a rassuré Mbappé après l'Euro... et lui conseille de rester au PSG
27/08/2021 À 12:38