Voilà une sortie médiatique qui va faire parler. Interrogé ce vendredi par The Athletic dans le cadre de la traduction en anglais et de la mise à jour de sa biographie "Toujours y croire", le champion du monde 2018 s'est longuement confié, n'éludant aucun sujet, y compris l'équipe de France... et le retour de Karim Benzema en Bleu. Le Milanais a en effet été sans filtre pour parler de l'attaquant du Real Madrid, candidat au Ballon d'Or 2021.
"Je me suis dit : 'si Karim revient, tu es cuit'", a déclaré Olivier Giroud, en ajoutant que ce retour "a créé un déséquilibre tactique dans notre jeu". "Ce n'était pas de sa faute, mais c'était douloureusement évident. Nous avons perdu notre force collective. Ce déséquilibre soudain a perturbé l'équipe". Cependant, l'ex-Montpelliérain a réaffirmé "clairement" qu'il n'avait "jamais eu de problème" avec le Madrilène.
Euro 2020
Un supporter anglais condamné à 10 semaines de prison pour injures racistes
03/11/2021 À 15:19

"Avec Giroud, Deschamps n'est pas rancunier mais il n'est pas d'une franchise absolue"

Nous aurions eu besoin de temps pour progresser avec lui avant l'Euro
"J'ai passé du temps en équipe de France avec lui avant 2015. Nous avons joué ensemble la Coupe du monde 2014 et l'Euro 2012. J'aime jouer avec lui sur un terrain, a-t-il précisé, avant de revenir sur l'Euro. C'est vrai que, tactiquement, on a changé par rapport à la Coupe du monde, et ce n'était pas facile de s'adapter car on ne jouait pas de la même façon. Nous aurions eu besoin de temps pour progresser avec lui avant l'Euro. Je pense d'ailleurs que cela s'est vu en Ligue des Nations, l'équipe s'est améliorée et les choses se passent bien pour l'équipe de France... Je suis heureux pour eux et je sais aussi à quel point cela a été difficile pour Karim lorsqu'il n'était pas en Bleus. Donc je suis également content qu'il réussisse."
Podcast
Par ailleurs, Olivier Giroud a également évoqué la victoire des Bleus en Ligue des Nations, à Milan. Dans son nouveau stade. "J'ai été très heureux pour eux de les voir remporter le trophée. Mais pour être honnête, c'était un peu bizarre de les voir jouer dans mon nouveau stade, là où j'ai réussi mon début de saison, a-t-il avoué. Sur le plan émotionnel, c'était un peu spécial pour moi de les regarder à la télé... J'étais évidemment déçu de ne pas être là. Didier Deschamps a décidé de ne pas m'appeler et je dois respecter ce choix."
Bloqué à 110 sélections et 46 buts en Bleus, soit à cinq unités du record de Thierry Henry, Olivier Giroud a-t-il définitivement tourné la page des Bleus ? "Maintenant, je suis focalisé sur mon club et ma famille. Mais je serais un menteur si je disais que les Bleus ne me manquent pas", a-t-il indiqué. L'attaquant de 35 ans n'a donc pas renoncé. Et va toujours y croire. Comme le dit si bien le titre de sa biographie.

Benzema, Pogba : qui est le meilleur joueur de la finale ? Et du tournoi ?

Euro 2020
Le Graët a rassuré Mbappé après l'Euro... et lui conseille de rester au PSG
27/08/2021 À 12:38
Euro 2020
"Que chacun fasse un peu plus pour l'équipe" : Lloris fait l'autocritique des Bleus après l'Euro
25/08/2021 À 07:49