Et à la fin, ce sont les Bleus qui gagnent. Bousculée, voire parfois malmenée par l’Allemagne, l’équipe de France a plié mais n’a pas craqué à Munich, face aux champions du monde 2014, et est entrée de la meilleure des manières dans cet Euro, en arrachant une courte mais précieuse victoire (1-0). Le tout sur un but contre son camp de Mats Hummels, leur bourreau de 2014. Grâce à ce succès, la France pointe à hauteur du Portugal à l’issue de la première journée dans le groupe F.
Depuis leur défaite au Brésil il y a 7 ans, les Français n’en finissent plus de désappointer la "Nationalmannschaft". Victorieux en demi-finale de l’Euro en 2016, ils ont cette fois réalisé un match ultra-solide pour entrer dans l’histoire, en devenant la première équipe à battre l’Allemagne lors d’un match d’ouverture du championnat d'Europe. Bien sûr, les amoureux du football spectacle seront déçus, et pour cause.
Euro 2020
Joue-là comme Suarez : Rudiger a mordu Pogba en plein match !
15/06/2021 À 20:01

Mbappé et Benzema auraient pu alourdir le score

La troupe de Didier Deschamps a appliqué le plan de jeu qui l’avait placé sur le toit du monde il y a 3 ans, en laissant le ballon à son adversaire, en se regroupant bien souvent dans sa moitié de terrain et en faisant la différence soit en vitesse, soit grâce à son magnifique assemblage de talents. Le plus brillant d’entre eux aura été ce mardi Paul Pogba, comme souvent superbe avec le ballon, hargneux et dominant à la récupération. Dans un début de match disputé, c’est lui qui a fait la différence, d’une merveille de passe vers Lucas Hernandez, étrangement seul sur la gauche de la surface.
Dans cette Allianz Arena qu’il connaît si bien, le latéral tricolore a délivré un centre puissant vers Mbappé qui rôdait aux six mètres. Devançant le numéro 10 des Bleus, Hummels a tenté de dégager le ballon, mais l’a propulsé dans ses filets (1-0, 20e). Didier Deschamps, depuis le bord du terrain, a alors vu son équipe subir, concéder une grosse occasion manquée par Ilkay Gundogan (38e), mais rentrer aux vestiaires très sereine.

"En première période, il y avait 21 joueurs et Pogba au-dessus"

Puis les coéquipiers d’Antonio Rüdiger ont accéléré en seconde période, faisant plier la défense tricolore (54e, 56e, 59e, 64e), sans parvenir à percer le coffre-fort. La faute aussi à une grande maladresse, mais à un effort collectif des Bleus qui a dû faire plaisir au sélectionneur. Antoine Griezmann, Karim Benzema et Kylian Mbappé ont ainsi multiplié les récupérations de balles et les courses vers leur but.
Les deux derniers cités ont même été proches d’alourdir le score, mais ont manqué de chance. Le Parisien, auteur d’un but splendide refusé pour une position de hors-jeu (66e), a aussi vu l’arbitre ne pas siffler un penalty qu’il aurait dû obtenir après avoir pris le meilleur sur Hummels (78e). Puis lorsque, lancé par Pogba, il a servi Benzema qui a poussé le ballon au fond et célébré son but, le VAR est finalement intervenu pour refuser le but, à nouveau pour une position illicite du numéro 10 (85e).
Sans oublier que Rabiot a lui aussi touché le poteau (52e). Pas de quoi avoir de tonnes de regrets, puisque le principal est assuré, et que les Bleus tenteront de faire un nouveau grand pas vers les 8es dès samedi (15h) contre la Hongrie.
Euro 2020
Un extérieur délicieux de Pogba et un csc d'Hummels : le but des Bleus en vidéo
15/06/2021 À 19:32
Euro 2020
DD préféré à ZZ sans condition: "On continue comme si rien ne s'était passé, or..."
09/07/2021 À 17:16