C’était l’image que tout le monde voulait voir. Et le moment qu’il attendait lui aussi depuis longtemps, après un début d’Euro où il a été plus bas que terre, amorphe sur le terrain, critiqué de toute part, mais soutenu, toujours, par son sélectionneur et ses coéquipiers. Ce samedi, à Rome, lorsque Harry Kane est sorti, remplacé par Dominic Calvert-Lewin, à la 73e minute, il a eu le droit à une ovation du public anglais présent en tribunes.
Un retournement de situation, quand on sait que, même en début de semaine, la presse et les fans demandaient avec vigueur, outre-Manche, la mise sur le banc du capitaine, qui n’avait alors aucun but au compteur et était largement jugé responsable des prestations offensives indigentes de son équipe en phase de groupe, avec seulement deux buts marqués en trois matches.
Euro 2020
"Je voulais en prendre un" : Critiqué, Grealish assure qu'il voulait frapper un tir au but
12/07/2021 À 11:12
J'ai failli réussir un triplé, mais quand ça ne sourit pas, être attaquant, c'est être prêt pour l'occasion suivante
Mais "Hurrikane" s’est relancé en 8e face à l’Allemagne, marquant le deuxième but de son équipe (2-0). Avant de retrouver toute son efficacité lors de ce quart face à l’Ukraine où, auteur d’un doublé, dont l’ouverture du score dès la 4e minute sur une passe sublime de Raheem Sterling, il a mis les siens sur orbite face aux joueurs d’Andrei Shevchenko (4-0).

Harry Kane célèbre son but face à l'Allemagne (2-0), en huitième de finale

Crédit: Getty Images

"C’est une grande performance, une belle soirée. C’est un quart de finale de l’Euro, la façon dont nous avons joué, avec encore un match sans encaisser de but, c’est une très belle performance pour le foot anglais", s’est réjoui le numéro 9 après la rencontre, toujours plus focalisé sur la performance collective que sur la sienne, qu’il aurait pu agrémenter d’un troisième but, sans une belle parade de Bushchan sur une reprise soudaine et superbe à la 62e minute. "J'ai failli réussir un triplé, mais (quand ça ne sourit pas), être attaquant, c'est être prêt pour l'occasion suivante", a-t-il d’ailleurs commenté en conférence de presse.
Interrogé à son propos, il a finalement lâché : "Je l’ai dit à de nombreuses reprises, il fallait juste que tout se passe un peu mieux, faire les efforts au bon moment. J’ai marqué sur ma première occasion, je me sentais prêt". Meilleur buteur de la Coupe du Monde 2018 avec 6 réalisations, il s’était fait plus discret à partir des quarts de finale, empêchant son équipe de faire mieux qu’une 4e place. Cet été, il semble parti pour inverser le schéma russe. Avec ses 3 buts dans cet Euro, il est devenu le deuxième co-meilleur buteur de l’Angleterre en compétition majeure, avec Alan Shearer, derrière Gary Lineker et ses 10 réalisations.
"Plus pour très longtemps, je l’espère", a commenté le plus célèbre des consultants anglais sur Twitter à la vue de cette statistique. Alors que l’Angleterre, qui a inscrit pour la première fois depuis… 1966, et son sacre au Mondial, 4 buts dans un match à élimination directe, retourne en demi-finale d’un Euro pour la première fois depuis 25 ans, Kane tentera de lui donner raison lors des deux prochains matches, avec un nouveau titre de meilleur buteur en ligne de mire.
"Nous avons une grosse demi-finale qui arrive, a indiqué le double buteur du soir à la BBC, déjà tourné vers le retour des siens à Wembley, face au surprenant Danemark, mercredi à 21 heures. Nous sommes sur le bon chemin, c’est là où on voulait se trouver. Nous avons plus d’expérience qu’en 2018, nous avons de la confiance, espérons que ça continue. (Mercredi) On aura le soutien de 60 000 spectateurs, on veut les rendre fiers, et rendre fiers nos familles et nos amis."
Je suis prêt pour le prochain match et j’essaie de diriger cette équipe vers une finale de Coupe d’Europe
Puis, relancé sur les critiques qui lui sont tombées dessus, il a ajouté : "C’est un sentiment extraordinaire de pouvoir aider l’équipe. On a beaucoup parlé de moi et de mes performances. Moi, je suis prêt pour le prochain match, et j’essaie de diriger cette équipe vers une finale de Coupe d’Europe." Ce qui serait une première pour les Three Lions. Un titre au bout de cet Euro, et la revanche serait totale.
Euro 2020
"Historique", "Grazie", "Malédiction" : La presse italienne savoure, les médias anglais en enfer
12/07/2021 À 06:59
Euro 2020
Southgate, fier malgré tout : "Mieux que n'importe quelle équipe d'Angleterre depuis plus de 50 ans"
12/07/2021 À 00:30