Où s’arrêtera le Danemark ? Portés par un enthousiasme débordant depuis le quasi-drame qui a touché Christian Eriksen lors du premier match, les Vikings se sont qualifiés pour le dernier carré pour la première fois depuis leur sacre surprise en 1992. Deux buts de Thomas Delaney (5e) et Kasper Dolberg (42e) ont assuré l’essentiel à la sélection de Kasper Hjulmand dès la mi-temps. Malgré le cinquième but de l’Euro de l'épatant Patrik Schick (49e), la République Tchèque n’a pas réussi à retourner la situation. Le Danemark affrontera mercredi prochain à Wembley le vainqueur du dernier quart de finale entre l’Angleterre et l’Ukraine.
La belle histoire se poursuit pour le Danemark qui devient la première équipe de l’histoire à atteindre les demi-finales d’un Euro après avoir perdu ses deux premières rencontres. Complètement oublié par la défense tchèque, Thomas Delaney a rapidement mis son équipe sur la voie royale d’une tête piquée impeccable à la réception d’un corner…qui n’en était pas un, l’arbitre assistant ayant estimé à tort qu’un défenseur tchèque avait touché le ballon en dernier. Une erreur manifeste qui n’excuse pas la colossale erreur de marquage.
Euro 2020
Southgate : "Je suis tellement fier…"
07/07/2021 À 23:39

Maehle la joue comme Modric

En pleine confiance, le Danemark ne s'est pas détaché immédiatement. Au contraire, Kasper Schmeichel a dû bondir dans les pieds de Tomas Holes pour se rattraper d’une grosse erreur de relance (22e). Dans une partie rythmée et plaisante, c’est Joakim Maehle qui a signé le geste du match en offrant le 2-0 à Kasper Dolberg d’un délicieux extérieur du pied droit depuis l’aile gauche (42e). Une passe décisive qui n’est pas sans rappeler le but de Luka Modric lors d’Espagne-Croatie (5-3, a.p) au tour précédent.
2-0 à la pause, la messe est dite ? Pas pour Jaroslav Šilhavý. Le sélectionneur tchèque a procédé à deux changements dès la mi-temps et remobilisé ses hommes. A tel point que l’entame de seconde période a été archi-dominée par les Tchèques, récompensés dès la 49ème minute par la réduction du score signée de l’inévitable Patrik Schick. Auteur de son cinquième but de l’Euro, l’attaquant de 24 ans du Bayer Leverkusen a ainsi rejoint Cristiano Ronaldo en tête du classement des buteurs de la compétition. Il ne fera pas mieux.
Malgré une débauche d’énergie remarquable dans l’étouffante chaleur de Bakou, la République Tchèque ne s'est crée qu’une seule véritable opportunité de 2-2, un coup-franc excentré enlevé du bout des gants de la tête de Tomas Soucek par un Kasper Schmeichel vigilant et autoritaire (74e). Dans l’autre but, Tomas Vaclik a accumulé les miracles (78e, 82e) pour maintenir sa sélection en vie. Elle a pourtant bel et bien fini par quitter le tournoi par la grande porte. Pour le Danemark, l’aventure continue. Avec le même destin qu’en 1992 ?
Euro 2020
La nuit anglaise aura duré 55 ans
07/07/2021 À 23:32
Euro 2020
L'antisèche : Exorcisés !
07/07/2021 À 22:24