Le comique de répétition est devenu une marque de fabrique à Barcelone. Invariablement, depuis trois ans, le club catalan se fixe comme priorité le recrutement d'un grand défenseur central. Invariablement aussi, il constate son échec dans cette quête au moment de la clôture du mercato. L'été passé a confirmé ce phénomène. Thiago Silva, David Luiz, Daniel Agger et d'autres ont tour à tour été annoncés au Barça pour renforcer ce secteur considéré comme le talon d'Achille des Blaugrana. Plus problématique, le nouvel entraîneur Tata Martino a dû démarrer la saison sans deux de ses défenseurs centraux, Carles Puyol et Javier Mascherano, blessés. Gerard Piqué semblait bien seul pour protéger la maison catalane. Mais Marc Bartra a admirablement corrigé cette impression.
A 22 ans, le défenseur a déjà bien développé une qualité censée venir avec l'âge : la patience. Arrivé au centre de formation du Barça alors qu'il avait 11 ans, après un bref passage par le voisin de l'Espanyol, ce Catalan pure souche a fait toutes ses gammes dans les catégories de jeunes du FCB avant d'être lancé dans le grand bain en février 2010 par Josep Guardiola. Trois ans et demi plus tard, il n'avait cependant disputé qu'une grosse vingtaine de matches avec l'équipe A de son club de toujours. Contraint de patienter, dans l'ombre de Piqué, Puyol et Mascherano, de regarder les noms de renforts potentiels à son poste fuser dans la presse catalane en attendant une heure qui n'allait peut-être jamais venir. Aussi parce que ce joueur sacré meilleur défenseur de Liga Adelante (D2 espagnole) en 2011/2012 n'avait jamais vraiment convaincu quand il avait eu sa chance en équipe première.

L'un des hommes forts des Espoirs à l'Euro

Liga
Barça : Puyol et Messi sont de retour
18/10/2013 À 13:23
La question du niveau de Bartra pouvait légitimement se poser. Qu'un jeune joueur issu du centre de formation peine à s'imposer lors de ses premiers matches en équipe première à Barcelone n'a rien d'illogique. Quand il s'agit d'un joueur qui n'a pas toujours été considéré comme un titulaire indiscutable dans les catégories de jeunes du Barça, ce n'est pas forcément le manque d'expérience qui est en cause. Cela explique en partie pourquoi Bartra n'a été considéré, au mieux, que comme "une roue de secours" à Barcelone jusqu'ici. L'apprentissage du plus haut niveau n'a pas été un long fleuve tranquille pour un joueur qui a pu se sentir négligé par son club formateur. "Je ne cache pas qu'il y a eu des moments difficiles, expliquait-il la semaine passée dans les colonnes de Sport. Mais c'est ce qui m'a rendu plus fort et plus mature. On ne m'a jamais rien donné, on ne m'a pas fait de cadeau. Mais je crois que c'est ce qui m'a poussé à aller plus haut, et que cela m'a rendu plus fort."

Marc Bartra en el partido entre Celtic y Barcelona de Champions 2013-2014

Crédit: EFE

Le Bartra d'aujourd'hui n'a plus grand-chose à voir avec celui des trois dernières saisons. Sa montée en puissance était déjà perceptible au début de l'été. Le Barcelonais a joué un rôle majeur dans la conquête du titre de champion d'Europe Espoirs de l'Espagne. Titulaire indiscutable en défense centrale avec Iñigo Martinez, il a réalisé un superbe tournoi et affiché des qualités qu'on n'avait que trop rarement remarquées lors de ses prestations avec le FC Barcelone. Si son gabarit n'a rien d'impressionnant à ce poste (1,83 m, 70 kg), Bartra compense par une excellente lecture du jeu et un sens de l'anticipation qui lui donnent une grande efficacité dans les duels. Il était d'ailleurs l'un des meilleurs au nombre de duels aériens remportés à l'Euro (3 par match). Mais c'est aussi un bon technicien, doté d'une qualité de passe indéniable (notamment pour trouver les diagonales), et que l'on retrouve souvent au-delà de la ligne médiane pour relancer ou presser l'attaquant adverse.

Libre de signer où il veut dans trois mois

Bartra a su confirmer cette montée en puissance en club. Entré en jeu le 24 septembre dernier face à la Real Sociedad (4-1) suite à la blessure de Javier Mascherano, le jeune défenseur de 22 ans a réalisé une très belle prestation et inscrit un but. Depuis, il a enchaîné les bonnes performances, contribuant à l'excellent début de saison d'un Barça qui a remporté tous ses matches depuis la reprise, à l'exception des deux nuls face à l'Atlético Madrid en Supercoupe d'Espagne (1-1, 0-0). Malgré son inexpérience dans cette compétition, Bartra a impressionné les observateurs en muselant Giorgos Samaras et son 1,93 mètre face au Celtic (0-1), avec une sérénité qui n'a pas toujours caractérisé la défense catalane ces derniers temps. Le jeune Barcelonais reconnaît volontiers qu'il a franchi un cap depuis le début de l'automne. "Je gagne en maturité et je me sens beaucoup plus confiant", disait-il début octobre dans les colonnes de Marca.
Bartra s'est montré tellement régulier au plus haut niveau depuis un mois qu'il parait difficile de le déloger du onze de départ barcelonais aujourd'hui. Il est passé du statut de "roue de secours" à celui de titulaire crédible qui a fait mieux qu'assurer l'intérim durant les absences de Mascherano et Puyol. Avec le retour imminent de ces deux joueurs (ndlr : Puyol est dans le groupe pour le déplacement à Osasuna) et la très belle forme affichée par Gerard Piqué, Tata Martino va faire face à un problème de riches dans un secteur pourtant présenté comme le moins fourni en qualité et en quantité au début de la saison. Mettre Bartra sur le banc ne sera pas si facile. D'une part parce qu'il est performant, et d'autre part parce que son contrat avec Barcelone s'achève en juin 2014. Dans trois mois, le jeune défenseur aura la possibilité de s'engager où bon lui semble, et les prétendants disposés à lui offrir du temps de jeu ne devraient pas manquer. Les dirigeants catalans s'activent pour prolonger son bail. Et espèrent qu'ils n'ont pas compris trop tard qu'il ne fallait pas négliger Bartra.

Álvaro Morata y Marc Bartra

Crédit: Eurosport

Transferts
Neuf mois après l'attaque du bus de Dortmund, Bartra retourne en Liga
30/01/2018 À 21:29
Bundesliga
Près d'un mois après l'attentat de Dortmund, Bartra a repris l'entraînement
10/05/2017 À 18:39