“Qu’il aille se faire foutre”. A défaut d’être fins, les mots de Patrice Evra débutant sa tirade pour parler de Lilian Thuram dans son autobiographie ont le mérite d’être clairs. Il faut dire que les deux anciens coéquipiers n’ont pas une très grande estime l’un pour l’autre, et l’ancien défenseur de Manchester United n’a pas hésité à le rappeler dans son livre, intitulé "I love this game", qui sortira ce jeudi 28 octobre.
Leur différend a commencé lors de la Coupe du monde 2010 et le fameux fiasco de Knysna. Et plus précisément à la suite de la grève des joueurs de l’équipe de France, qui ont refusé de descendre de leur bus pour s’entraîner afin de montrer leur mécontentement envers la décision de Raymond Domenech d’écarter du groupe Nicolas Anelka, après que celui-ci l’a insulté.

Patrice Evra avec l'équipe de France

Crédit: AFP

Ligue 1
Propos racistes visan Suk : L'OM lance une procédure interne, Longoria en colère
IL Y A 12 MINUTES

"Il me met vraiment en colère"

Vivement relayés par les médias français et internationaux, ces évènements ont logiquement eu pour conséquences que de nombreuses voix se sont élevées en faveur de sanctions exemplaires contre les joueurs. Et Lilian Thuram, alors retraité des terrains, n’a pas tardé à pointer du doigt le capitaine des Bleus, un certain Patrice Evra, demandant à ce qu’il ne joue plus jamais en équipe de France.
Plus de dix ans après ces déclarations, ce dernier n’a apparemment toujours pas avalé la pilule : "Il se prend pour Malcom X parce qu'il porte des lunettes et lit des livres. Moi, je l’appelle Malcolm Z. Je déteste ces gens qui prétendent être quelqu'un qu'ils ne sont pas. Ce joueur me met vraiment en colère. J'avais tellement de respect pour la génération qui a gagné la Coupe du monde en 1998. Mais avant même que la Fédération française de football ne décide de ce qu'elle allait prendre comme décision après le fiasco de la Coupe du monde 2010, Malcom Z a dit que je méritais de ne plus porter le maillot de la France". Un nouveau tacle, donc, du fougueux Patrice Evra, deux saisons après avoir raccroché les crampons.
Ligue 1
Attention danger : "Sampaoli ressemble de plus en plus à Villas-Boas"
IL Y A 3 HEURES
Football
7 Ballons d'Or ou 801 buts : Qu'est-ce qui pèse le plus lourd ?
IL Y A 3 HEURES