La justice espagnole rappelle Lucas Hernandez. Le tribunal de Madrid a ordonné mercredi l'incarcération du champion du monde 2018 pour ne pas avoir respecté une mesure d'éloignement imposée après une rixe avec sa compagne en 2017. Les époux Hernandez avaient été condamnés à 31 jours de travaux d'intérêt général et à six mois d'éloignement mutuel pour violences domestiques. Cette ordonnance restrictive n'avait pas été respectée par le couple. L'international français, qui défendait alors les couleurs de l'Atlético, avait été condamné à un an de prison ferme.
Lucas Hernandez devra se présenter le 19 octobre devant un tribunal de Madrid afin que l'ordonnance d'incarcération lui soit notifiée et qu'il choisisse le centre pénitentiaire où il devrait s'acquitter de sa condamnation à un an de prison. Le joueur du Bayern Munich a fait appel de l'exécution de sa peine, a précisé le tribunal. Si aucun report ne peut être demandé, le latéral gauche des Bleus pourrait, selon AS, ne pas entrer en prison ou y rester seulement quelques jours afin que son appel soit examiné.

Lucas Hernandez (France) face à l'Allemagne

Crédit: Getty Images

Bundesliga
Le patron Upamecano, l’erreur de casting Cuisance : les Français du Bayern passés au crible
14/10/2021 À 12:55
Ligue des Nations
Temps de jeu et casse-tête avec les clubs : bienvenue dans le quotidien de Deschamps
07/09/2020 À 23:01
Transferts
Les 5 infos mercato qui vous ont échappé samedi
30/05/2020 À 15:01