AFP

Le tirage au sort de l'Euro 2020, c'est maintenant : les Bleus sont protégés, sauf de l'Allemagne

Le tirage au sort de l'Euro 2020, c'est aujourd'hui : les Bleus sont protégés, sauf de l'Allemagne

Le 02/12/2018 à 00:21Mis à jour Le 02/12/2018 à 11:48

EURO 2020 - Le coup d'envoi de l'Euro 2020, disputé dans douze pays, c'est dimanche à midi. A Dublin, l'UEFA va procéder au tirage au sort des éliminatoires de la compétition. La France, vice-championne d'Europe et championne du monde, fait partie du premier chapeau. Sur le papier, le parcours jusqu'au Championnat d'Europe n'est guère semé d'embûches.

Avec la Ligue des nations, tout le monde a fini par l'oublier. Mais dimanche à Dublin, il sera temps de se tourner vers la phase de qualifications de l'Euro 2020. C'est dans la capitale irlandaise que le tirage au sort de la prochaine compétition de l'UEFA sera effectué (12 heures).

L'Euro 2020 sera itinérant, comme l'avait souhaité Michel Platini pour marquer le coup pour fêter les 60 ans de l'UEFA. Vice-champions d'Europe et champions du monde en titre, les Bleus sont dans le chapeau 1 ce qui, sur le papier, devrait suffire à les épargner. Normalement.

COMMENT ÇA MARCHE ?

55 équipes sont reparties en 6 chapeaux. Pour les constituer, l'UEFA s'est basée sur les résultats de la récente Ligue des nations. Les quatre pays conviés au Final Four de juin (Angleterre, Suisse, Portugal et Pays-Bas) sont donc dans le chapeau 1, accompagnés de la Belgique, de la France, de l'Espagne, de l'Italie, de la Croatie et de la Pologne, qui ont enregistré les meilleurs résultats à l'automne. L'Allemagne, qui n'a guère brillé en Ligue des nations, se retrouve dans le chapeau 2.

Pour se qualifier, une condition simple : terminer dans les deux premiers de l'un des dix groupes. Les matches se dérouleront entre mars et novembre 2019.

L'Euro 2020

L'Euro 2020Eurosport

Voici les chapeaux :

Chapeau 1 Suisse, Portugal, Pays-Bas, Angleterre, Belgique, France, Espagne, Italie, Croatie, Pologne
Chapeau 2 Allemagne, Islande, Bosnie-Herzégovine, Ukraine, Danemark, Suède, Russie, Autriche, pays de Galles, République tchèque
Chapeau 3 Slovaquie, Turquie, Irlande, Irlande du Nord, Écosse, Norvège, Serbie, Finlande, Bulgarie, Israël
Chapeau 4 Hongrie, Roumanie, Grèce, Albanie, Monténégro, Chypre, Estonie, Slovénie, Lituanie, Géorgie
Chapeau 5 Macédoine, Kosovo, Biélorussie, Luxembourg, Arménie, Azerbaïdjan, Kazakhstan, Moldavie, Gibraltar, Îles Féroé
Chapeau 6 Lettonie, Liechtenstein, Andorre, Malte, San Marin

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Les équipes du chapeau 1, concernées par le Final Four de juin, seront automatiquement versées dans un groupe de A à D, pour leur permettre d'avoir deux dates libres à l'été 2019. Ils évolueront donc dans des groupes de 5 équipes.

Il y aura 20 qualifiés pour l’Euro via cette phase qualificative. Quid des quatre derniers tickets ? Ils seront délivrés au terme d'un barrage qui concernera 16 équipes en fonction de leurs résultats en Ligue des nations et non de leur parcours en qualification. Il y aura donc une place à l'Euro pour une équipe de la Ligue A, de la B, de la C et de la D, au terme d'un petit Final Four de rattrapage, organisé en mars 2020.

Vidéo - Le tuto : Vous ne comprenez rien à la Ligue des nations ? On vous explique tout

04:00

Prenons l'exemple de la France : si le champion du monde ne se qualifiait pas via les éliminatoires, il pourrait avoir une chance au rattrapage en mars 2020. Il lui faudrait déjà être repêché : ce qui serait le cas si au moins deux des équipes ayant terminé première de leur groupe en Ligue A ont déjà décroché leur billet pour l'Euro (Angleterre, Pays-Bas, Portugal et Suisse). Les Bleus auraient alors à gagner une demie et la finale face à d'autres nations de la Ligue A qui sont restées sur le carreau durant les qualifications.

Et s'il n'y a plus d'équipe de la Ligue A car elles sont déjà qualifiées ? Eh bien, on redescendrait piocher la meilleure équipe de la B non qualifiée, et ainsi de suite. Pour résumer, la France peut terminer dernière de son groupe de qualifications et aller à l'Euro quand même en gagnant deux matches en mars 2020.

A noter que cette voie de qualification va permettre à des "petites" équipes d'aller à l'Euro. Au vu des résultats de la Ligue des nations, on sait d'ores et déjà que l'un de ces quatre pays, la Géorgie, la Macédoine, le Kosovo ou la Biélorussie, sera au rendez-vous de l'Euro 2020. Les quatre ont terminé en tête de leur groupe en Ligue D. Ils sont assurés d'être au moins barragistes en mars 2020 et il y aura un ticket pour l’une de ces nations au terme du Final Four de barrage. L'Ecosse, la Serbie, la Norvège ou encore la Finlande sont dans le même cas, pour avoir triomphé en Ligue C.

A SAVOIR (AUSSI)

  • L'Euro sera organisé par douze pays. Pas plus de deux d'entre eux pourront se retrouver dans le même groupe qualificatif. L'idée est de leur permettre de tous se qualifier pour la phase finale. La France n'est pas concernée.
  • Des pays ne peuvent se croiser pour des raisons politiques, comme la Russie et l'Ukraine, d'autres pour des raisons climatiques. En effet, deux nations maximum avec des hivers rudes seront dans un même groupe. Islande, Finlande et Estonie ne peuvent par exemple pas être ensemble.
  • Enfin, l'UEFA prendra en compte les distances pour éviter des groupes avec des équipes trop éloignées en terme de kilomètres.

LES BLEUS DANS TOUT ÇA ?

Sur le papier, la qualification parait difficile à laisser échapper. Parce que deux billets directs et 24 qualifiés sur 55 nations concernées, ça ressemble à un boulevard. Ceci étant dit, les hommes de Didier Deschamps pourraient se retrouver dans un groupe relativement relevé. Les Bleus peuvent croiser le fer avec l'Allemagne, la Serbie, la Roumanie, la Macédoine et Lettonie. A leur portée, évidemment. Mais pas forcément une balade de santé.

Antoine Griezmann lors de Pays-Bas - France

Antoine Griezmann lors de Pays-Bas - FranceGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0