Manchester City a remporté ce jeudi soir à l’Etihad Stadium le match qui l’opposait à Bournemouth pour le compte du troisième tour de l’EFL Cup (2-1). Les Citizens se sont imposés grâce aux buts de Liam Delap (16e) et Phil Foden (75e). Jason Tindall et ses joueurs ont longtemps cru à une possible qualification après le but de Sam Surridge (21e) mais c’est bien l’équipe de Pep Guardiola qui affrontera Burnley au prochain tour.

Premier League
Laborieux, City laisse des points... et donne des idées à l'OM
HIER À 13:22

Peu d’équipes peuvent se targuer d’avoir inscrit un but contre Manchester City lors de ses trois dernières confrontations face aux Citizens. Pourtant, Bournemouth a réussi ce véritable tour de force. Malgré la présence de nombreux jeunes dans le onze de départ des locaux, les pensionnaires de la Championship (D2 anglaise) ont réussi pendant 90 minutes à contenir la plupart des nombreuses offensives de Riyad Mahrez, Ferran Torres, Kyle Walker et Benjamin Mendy ainsi que celles de Kevin de Bruyne et Raheem Sterling qui ont pris place sur la pelouse en seconde période.

Surridge se signale

Les Cherries ont joué avec beaucoup de justesse. Le peu d’offensives (3) qu’ils ont eu lors de ce match et l’entente entre David Brooks et Sam Surridge ont mis en alerte Zack Steffen qui s’attendait certainement à passer une soirée plus calme. Du côté des joueurs de Pep Guardiola, même si ce n’était que le deuxième match officiel depuis l’élimination contre Lyon en Ligue des champions (1-3), cette qualification a une saveur de déception. Seulement deux buts inscrits par les Citizens malgré la présence des joueurs phares. Dans le même temps, Liverpool a inscrit sept buts contre Lincoln City. En plus de cela, ce sont deux jeunes qui ont trouvé le chemin des filets, Liam Delap (16e) pour son premier match chez les professionnels et Phil Foden à la 75e.

Les matchs de coupe en Angleterre ont toujours pour objectif de permettre aux joueurs de se révéler aux yeux des coachs. Autrement dit, les Coupes servent de laboratoire aux différentes équipes anglaises. Et plusieurs joueurs ont réussi à se démarquer. Notamment Sam Surridge, qui a permis à son équipe de croire en une qualification durant de nombreuses minutes. Lui qui n’a joué que six minutes en championnat depuis le début de la saison a démontré qu’il pouvait tenir la longueur d’un match à enjeu. Mais surtout, le Britannique de 22 ans a prouvé à Jason Tindall qu’il pouvait être une solution de rechange à Dominic Solanke. Il s'est retrouvé à trois reprises face au portier américain de Manchester City, Zack Steffen (21e, 53e et 87e) alors que la défense des Citizens était composée de Kyle Walker, Benjamin Mendy et Eric Garica. Une preuve supplémentaire de la très bonne prestation du joueur de Bournemouth.

Du côté des Citizens, Phil Foden a prouvé qu’il était un peu plus qu’un joker de luxe et un joueur de Coupe. Chef d’orchestre de la quasi-totalité des offensives de son équipe, il a inscrit le but de la qualification en fin de match (75’). Mais surtout, c’est lui qui a dicté le rythme de cette rencontre alors qu’il était entouré sur le terrain de Kevin de Bruyne, Raheem Sterling et Riyad Mahrez. Formé au club, il a déjà 42 matchs de Premier League au compteur à seulement 20 ans. Le Britannique pourrait trouver une place au sein de l’équipe-type de Pep Guardiola dans les semaines à venir.

Ligue des champions
City lance parfaitement sa campagne
21/10/2020 À 20:53
Ligue des champions
Horizons incertains, permis de rêver ?
19/10/2020 À 17:30