Vainqueur avec maîtrise de Brentford (2-0) dans cette première demi-finale de la coupe de la Ligue anglaise 2020-2021, Tottenham s'est qualifié pour la finale de la compétition. Les Spurs attendent désormais leur futur adversaire (le vainqueur du derby mancunien entre City et United) pour un rendez-vous prévu le 25 avril prochain. Grâce à des buts de Moussa Sissoko (12e) et Heung-Min Son (70e), les hommes de José Mourinho parviennent à hisser le club londonien pour la cinquième fois de son histoire en finale de la compétition. Pourtant, tout n'a pas été simple contre une équipe de Brentford venue jouer crânement sa chance.

Sissoko buteur

Premier League
Chelsea découpe Tottenham et prend les commandes
IL Y A 3 HEURES
Et pour cause : les Bees (Abeilles, en français) jouaient-là la toute première demi-finale d'une coupe nationale anglaise dans leur histoire débutée en 1889. Alors, l'équipe dirigée par Thomas Frank a démarré la rencontre pied au plancher mais s'est cassé les dents sur la solide arrière-garde de son adversaire.
En guise de réponse, Tottenham a trouvé l'ouverture sur sa première occasion de but : Sergio Reguilón a déposé son centre du pied gauche sur la tête de Moussa Sissoko, prêt à catapulter le ballon dans la lucarne de l'impuissant David Raya (12e, 1-0). Dès lors, Brentford s'est mis à tituber, laissant Tottenham manquer le break par deux fois sur deux tentatives de Lucas Moura repoussées par Raya (15e, 40e).

Kane-Ndombélé-Son, le trio magique

Doucement mais sûrement, Tottenham s'est installé dans une position confortable à maîtriser le ballon et profiter des failles adverses. Le seul moment de doute ? L'égalisation d'Ivan Toney finalement refusée par la VAR pour une position de hors-jeu (65e).
Mis à part ce léger frisson, Tottenham est resté droit dans ses crampons avant de crucifier le pensionnaire de Championship sur une action d'école : Harry Kane a lancé Tanguy Ndombélé dans la profondeur, puis le milieu de terrain tricolore a trouvé Heung-min Son en position favorable. De sang-froid, le Sud-coréen a trompé Raya pour sceller le sort de la rencontre (70e, 2-0). Et ce n'est pas l'exclusion de Josh Dasilva pour une semelle très vilaine sur le tibia de Pierre-Emile Højbjerg qui va ternir la prestation très propre des Spurs. Rendez-vous à Wembley pour soulever le trophée ?
Ligue Europa Conférence
Rennes à deux doigts de l'exploit...
16/09/2021 À 18:40
Ligue Europa Conférence
Laborde, le "mort de faim" qui doit inspirer Rennes
15/09/2021 À 22:11