Le FC Porto reprend le trône. Le FCP a été sacré champion de Liga Bwin sur la pelouse de son grand rival, le Benfica, samedi soir, lors de la 33e journée, après un match à suspense. Après une rencontre hachée par les fautes dans laquelle pas moins de treize cartons jaunes ont été sortis, les joueurs de Sergio Conceiçao ont marqué le seul but de la rencontre dans le temps additionnel grâce à Zaidu (90e+4). Les Dragons remportent ce 250e "O Classico" et sont champions du Portugal pour la 30ème fois dans l'histoire du club.

VAR frustrant pour Benfica

Football
Premier sacre pour le Benfica en Youth League
25/04/2022 À 22:31
Ce O'Classico a très bien débuté. Dans les vingt premières minutes, le Benfica et le FC Porto se sont portés vers l'avant et le ballon allait d'un but à un autre. Mehdi Taremi s'est procuré la plus grosse occasion de la première période mais il a manqué son face à face avec Odysseas Vlachodimos (15e). Ensuite, jusqu'à la pause, Lisboètes et Portistas ont enchaîné les fautes et ont coupé le rythme de ce choc sans s'approcher réellement du but adverse (0-0).
Au retour de la pause, les Dragons ont rapidement rallumé la mèche. Dès la première minute du premier acte, Evanilson, plein axe, a envoyé une frappe sèche du pied gauche, obligeant Odysseas Vlachodimos à se déployer et à pousser le ballon en corner (46e). Mais, poussés par un Estadio da Luz refusant de voir le rival être sacré sur sa pelouse, les Lisboètes ont, par l'intermédiaire de Darwin Nunez, cru ouvrir le score.
Servi dans le dos de la défense, l'Uruguayen, auteur de 26 buts cette saison en Liga Bwin, a parfaitement contrôlé le ballon, a efficacement éliminé Chancel Mbemba et a ajusté Diogo Costa avec un plat du pied droit terminant dans le petit filet (52e). L'explosion de joie des supporters et des joueurs de Nelson Verissimo a été de courte durée puisque le VAR a soufflé dans l'oreille de monsieur Godinho, l'arbitre de la rencontre, que le meilleur buteur du championnat était en position de hors-jeu de... 2 centimètres.

Zaidu décisif

Après ce coup derrière la tête, le Benfica n'a jamais réussi relever la tête. Dans une seconde période remplie de tension et rythmée par les arrêts de jeu dus à des fautes, les Lisboètes ont semblé émoussé physiquement, à l'image d'Adel Taarabt, incapable de faire mieux qu'un retour défensif en trottinant lors du contre éclair des Portistas dans le temps additionnel.
À l'inverse d'Adel Taarabt, Pepé, lui, était encore rempli d'énergie à la 94e minute lors qu'il a pris le ballon dans son camp et a traversé le terrain avant de servir Zaidu dans la surface du SLB. En première intention, le défenseur nigérien a fait preuve de lucidité en plaçant un plat du pied gauche en pleine lucarne, laissant Odysseas Vlachodimos sur les talons et offrant le titre au FC Porto. Le trentième dans l'histoire du club lors du 250e "O Classico" et sur la pelouse du Benfica. Une bien belle histoire pour les Dragons.
Ligue des champions
Un nul débridé et Liverpool accède au dernier carré
13/04/2022 À 20:55
Ligue des champions
Alexander Arnold, pour le meilleur (souvent) et pour le pire (parfois)
12/04/2022 À 22:47