Eurosport

"Si le Barça reçoit des cadeaux..."

"Si le Barça reçoit des cadeaux..."
Par Eurosport

Le 25/09/2010 à 10:58Mis à jour Le 25/09/2010 à 11:12

José Mourinho s'est encore offert une sortie médiatique remarquée avant la 5e journée de Liga. L'entraineur du Real Madrid a laissé entendre que les adversaires de Barcelone ne jouaient pas forcément le jeu, faisant référence au match remporté par le Barça face à Gijon (1-0) mercredi.

José Mourinho n'en rate pas une. Alors que le Real Madrid défend ce soir sa place de leader de la Liga sur le terrain de Levante (20h00), l'entraineur madrilène a fait parler de lui en conférence de presse hier. "Si le Barça reçoit des cadeaux de ses adversaires, cela va être compliqué pour nous de gagner le championnat", a-t-il lancé en faisant référence à la victoire du club catalan sur Gijon (1-0) mercredi au Camp Nou. Le technicien portugais n'aurait pas apprécié la composition de l'équipe mise en place par Manuel Preciado, l'entraineur du Sporting.

"Mou" reproche à Preciado d'avoir mis la moitié de son équipe-type sur le banc pour le déplacement à Barcelone, un choix certainement guidé par la volonté du coach de Gijon de faire souffler ses cadres au milieu d'une série de trois matches en une semaine. "Je me demande combien de points le Real Madrid devra prendre pour être champion, mais beaucoup certainement. Si en plus les adversaires de Barcelone lui donnent le match en alignant une équipe bis parce qu'ils pensent qu'ils ne peuvent pas gagner... Si cela se reproduit encore, ça va être encore plus difficile pour nous", a lâché Mourinho. Preciado a indiqué qu'il répondrait à cette attaque lors du duel entre les deux équipes en novembre.

Imperturbable, Josep Guardiola s'est bien gardé de rentrer dans le jeu du "Special One". "Toutes les équipes méritent le respect", a-t-il simplement fait remarquer au moment de réagir à la banderille planté par l'entraineur du Real. Double champion d'Espagne en titre, le club catalan occupe actuellement la quatrième place du classement avant un déplacement délicat à San Mames pour aller défier l'Atheltic Bilbao (22h00). Pour cette rencontre, "Pep" doit se passer des services d'Eric Abidal, absent cette semaine en raison de problèmes familiaux, et de Lionel Messi, qui vient à peine de reprendre l'entrainement après sa blessure à la cheville.

0
0