Bousculé pendant une heure, le Real a fait l’essentiel pour ne pas concéder plus de terrain au Barça, vainqueur un peu plus tôt d’Almeria (4-0). Sur la pelouse de son voisin du Rayo Vallecano, la victoire (0-2) a été longue à se dessiner et les coéquipiers de Gaël Kakuta regretteront sûrement de ne pas avoir fait la différence en première période quand le Real reculait, laissant Iker Casillas multiplier les parades face à Bueno (15e), Manucho (33e) ou Trashorras (44e).
Euphoriques dimanche face à Grenade (9-1), les Merengue ont cette fois tout fait à l’envers ou presque pendant les 45 premières minutes. Si Ronaldo s’est créé deux occasions nettes (8e, 41e), Benzema et Bale ont été transparents. Le Real n’avait même pas réussi une passe dans la surface du Rayo avant la pause ! En défense, Carvajal et Marcelo ont souffert face aux remuants Embarba et Kakuta alors que Manucho n'a cessé de harceler la défense centrale composée de Varane et Sergio Ramos.

Le Real Madrid fête ses buts

Crédit: EFE

Liga
Très facile, le Barça garde le rythme
08/04/2015 À 19:53

Kroos, James et Ronaldo tous suspendus

C’était bien mieux pour le Real au retour des vestiaires et c’est logiquement que Cristiano Ronaldo a ouvert le score (68e) pour s’offrir un 300e but en matches officiels avec le Real Madrid. James Rodriguez a assuré le succès des siens dans les vingt dernières minutes (74e) et marqué son neuvième but de la saison pour permettre au Real de battre pour la 14e fois consécutive le Rayo Vallecano en championnat et offrir à Carlo Ancelotti une 50e victoire en Liga.
Toujours à quatre points du Barça, le Real reste en course pour le titre avant d’accueillir Eibar samedi. Ce sera sans Toni Kroos, James Rodriguez et Cristiano Ronaldo, avertis tous les trois et suspendus ce week-end.
Les 300 buts de Ronaldo avec le Real décryptés
Lire le tweet
Liga
Pour Benzema, Ronaldo est un "phénomène" qui "mérite tout cela"
05/04/2015 À 14:39
Ligue des champions
Sur le papier, c’est royal
IL Y A 4 HEURES