L’horaire inhabituel de la rencontre n’aura pas perturbé le Barça. Qui va ressortir comme le grand gagnant de cette 26e journée de Liga. Les hommes de Luis Enrique se sont régalés, dimanche, face au Rayo Vallecano (6-1). Pour prendre les commandes de la Liga pour la première fois depuis quatre mois, un point devant le Real Madrid, défait à Bilbao (1-0), samedi.  Suarez (9e, 90e), Pique (49e) et Messi (55e, 63e et 68e) ont assuré le bel après-midi ensoleillé de tous les supporters au Camp Nou. Seul point négatif : l’expulsion de Daniel Alves (81e), pour une grosse faute sur Alberto Bueno. Le Brésilien va manquer le Clasico, dans deux semaines. Que le Barça pourrait aborder en position de force. Qui l’eut cru.

Liga
Arrivé sans faire de bruit, Braida prépare le nouveau visage du Barça
07/03/2015 À 23:57

Il faut dire que le Rayo Vallecano ne s’est pas vraiment facilité la tâche. Paco Jémez avait opté pour un pressing haut malgré les 31 buts encaissés par son équipe en 7 rencontres face au Barça depuis sa remontée en Liga. Le club de la banlieue madrilène était, en plus de ça, la troisième pire défense du championnat. Sans surprise, il n'aura tenu que cinq minutes. Sur une sublime passe en demi-volée de Xavi, Suarez a conclu d’un extérieur du pied (1-0, 5e). Suarez (9e), Daniel Alves (14e) et  Pedro (21e) se sont ensuite montrés trop gourmands. Pas Pique. A la reprise, le défenseur a profité d’un récupère un ballon mal dégagé par la défense madrilène pour marquer à bout portant (2-0, 49e).

Messi, transparent puis diabolique

Et Messi dans tout ça ? Transparent, l’Argentin est apparu à l’heure de jeu. Réduit à 10 après un deuxième carton jaune de Roman (55e) pour avoir ceinturé Luis Suarez dans la surface, le quadruple Ballon d’Or a d’abord manqué sa tentative avant d’avoir une deuxième chance avec plus de réussite (3-0, 56e).

Lire le tweet

Un but qui a totalement libéré le joueur, qui s’est offert un triplé en 15 minutes. En marquant deux buts sur des services de Suarez. D’abord en n’ayant plus qu’à pousser le ballon au fond (4-0, 63e) puis en effaçant Cristian Alvarez avant de marquer dans un angle fermé (5-0, 68e). L'Argentin s’est même permis de rendre la pareille à son coéquipier uruguayen en toute fin de match (6-1, 92e).

Seule ombre au tableau : l’expulsion de Daniel Alves, après un  gros tacle dans la surface sur Alberto Bueno. Le Brésilien manquera ainsi le Clasico dans deux semaines.  Le joueur formé au Real a sauvé l’honneur de son équipe en transformant le penalty (81e). Le Barça n’en fera pas un problème. Surtout que les Blaugrana se retrouvent pour la première fois, en tête de la Liga. Pas mal pour un club qui vit l’une des plus grandes crises internes de son histoire...

Luis Suarez (FC Barcelone)

Crédit: AFP

Liga
Sans vitesse, ce Real ne fait plus rien mais il va vite devoir trouver d'autres armes
07/03/2015 À 23:39
Liga
Faire revenir Neymar : l’ambitieux projet de Rousaud, nouveau candidat à la présidence du Barça
HIER À 15:23